Le platane malade abattu

platanes

L’un des deux platanes de la mairie a dû être abattu en raison du danger qu’il présentait. Il risquait de tomber à cause d’un mauvais état du tronc, infecté par un champignon. L’entreprise Végétal Conception est intervenue cet automne. Elle a également élagué les deux arbres voisins. Ils repousseront avec plus de vigueur au printemps.

Les débris de l’abattage ont été débarrassés par Monsieur Louet qui en est vivement remercié par le conseil municipal.

Une réflexion porte sur le platane le plus proche de la mairie. L’ombrage de son feuillage apporte de la mousse sur le toit qui mériterait déjà d’être nettoyé, malgré les récents travaux. En outre, leur proximité empêche le tilleul de s’épanouir correctement.

Le conseil municipal va demander une expertise sur l’état sanitaire du platane restant au technicien de l’ONF qui réside dans notre commune, ce qui permettra d’avoir un avis neutre et de prendre une décision en connaissance de cause.

plataneshaut

La souche du platane abattu sert de socle à un nouvel ensemble fleuri, planté pour l’instant des corbeilles d’or récupérées dans l’ancien parterre, situé sous les arbres. Celui-ci a été supprimé car les plantes ne pouvaient pas s’épanouir sous leur ombrage.

Au printemps 2015, un ou deux arbres seront replantés sur le territoire de la commune. Les Trécariens, petits et grands, sont invités à donner leur avis sur leur futur emplacement.

 

 

La mairie repeinte

Le Maire ,une partie des adjoints et des conseillers municipaux se sont retrouvés le samedi matin pendant le mois d’octobre pour rafraîchir certains bâtiments municipaux.

Après les chalets de la zone de lagunage, passés à la lasure, ce fut au tour des menuiseries de la mairie dont les couleurs avaient blanchi au soleil.

Avant le rafraîchissement...
Avant le rafraîchissement…
peinturemaririe
Et pendant …

 

 

Visite des travaux sur l’Albane

albanetravaux

Les travaux effectués en 2013 sur le cours de l’Albane à Trochères ont été choisis pour une démonstration des compétences du syndicat de rivière de la Bèze et de l’Albane (SIBA), auprès des nouveaux représentants des communes élus aux élections de 2014. Benjamin Trottet qui s’est chargé du projet a expliqué les aménagements qui restaurent la morphologie originelle du cours d’eau et concourent à la préservation de la biodiversité et à l’oxygénation du cours d’eau.

La salle de réunion totalement achevée

Après deux ans de travaux, la salle de réunion aménagée dans l’ancienne mairie, a été inaugurée le 10 janvier 2014 par la précédente équipe municipale en présence du député Rémi Delatte, du conseiller général Laurent Thomas, du président de la communauté de communes du Mirebellois Didier Lenoir, des maires du canton et de la ­population.

Son coût s’élève à 104 109 € TTC. Après la récupération de la TVA, la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), la subvention du conseil général et la réserve parlementaire, la charge pour la commune est de 38 355 €, financée par l’emprunt.

Une réserve n’avait cependant pas été levée à l’issue des travaux : elle concernait le désactivé de l’accès handicapé, abîmé par endroits. Constatant que le matériau risquait de se dégrader davantage avec le temps, la nouvelle équipe municipale a demandé à l’entreprise Gaudry de le remettre en état.

Le conseil a émis plusieurs suggestions techniques pour éviter à l’entrepreneur de refaire la totalité des travaux. Finalement, après plusieurs mois de tergiversations de sa part et faute de réponse claire, il lui a été demandé de reprendre entièrement le désactivé, ce qu’il fit en octobre.

Le dossier est maintenant clos et la commune a pu percevoir la subvention allouée par le conseil général en 2012 d’un montant de 21 350 €.

La salle de réunion qui peut être prêtée aux habitants, a déjà accueilli plusieurs manifestations, notamment un concert de l’école de musique de Mirebeau ainsi que divers événements organisés par Trochères Loisirs.