Du bruit mais pas trop

« C’est au mois d’août qu’on fait les fous », chantait Pierre Perret. Oui, mais pas trop… On aime tous profiter des terrasses et jardins en soirée…Cependant, tout le monde n’est pas en vacances en août. Pensons à celles et ceux qui doivent mettre leur réveil le matin, parfois très tôt.

Quand le soleil est couché, on parle de tapage nocturne, fait qui peut être verbalisé. La législation fixe un seuil horaire pour autoriser le bruit : entre 7 et 22h (article R. 1336-7 du code de la santé publique).

Aussi merci d’y penser pour vos prochaines fêtes et profitez bien des dernières semaines avant le retour du train-train quotidien.

En attendant la pluie, arrosez modérément

La pluie va arriver la semaine prochaine, promet Météo France. Alors un peu de patience pour espérer revoir votre pelouse verdir.
La municipalité vous rappelle que notre commune se trouve en seuil d’alerte sécheresse renforcée depuis le 8 août, ce qui signifie qu’il est interdit d’arroser sa pelouse. A une exception, utiliser de l’eau de pluie captée sur les toitures et autres plate-formes imperméables, précise l’arrêté du préfet de Côte-d’Or.
Pour rappel, l’arrosage des jardins potagers doit se faire avant 9h du matin et après 20h et les piscines de plus d’un mètre cube, ne peuvent être remplies sauf remise à niveau. Il est également interdit de nettoyer sa voiture à domicile.
Qu’elle soit prélevée d’un puits privé, d’une rivière ou du robinet, l’eau provient de la même source…

Incivilités au petit jardin et au cimetière

Volontaire ou pas ? Cette semaine, une latte de la table de pique-nique installée au petit jardin a été cassée. Il semble qu’elle a cédé sous un poids.

Le conseil municipal se réjouit que ce mobilier communal soit régulièrement utilisé ; cependant, il demande à ses utilisateurs d’en prendre le plus grand soin. Il appartient à tous, raison de plus de veiller à le laisser en bon état. La réparation qui sera nécessaire coûtera à chacun d’entre nous.

Comme on le fait chez soi, les résidus de repas (emballages, bouteilles) doivent être jetés dans les poubelles à proximité (chalet du petit jardin, lavoir) ou mieux, remisées dans le sac qui a servi à emporter la marchandise (il y a même le ticket d’achat au supermarché!)

Les mégots, eux, sont à déposer dans le pot de fleur, poubelle improvisée située au pied de la table.

Malveillance ou étourderie ? Le robinet du cimetière a été retrouvé ouvert un matin de cette semaine, gâchant des dizaines (centaines ?) de litres d’une eau si précieuse en ce moment, et elle aussi payée par les impôts de tous les Trécariens. Si un tel acte venait à survenir à nouveau, la municipalité serait contrainte comme le font d’autres communes, de couper l’accès, ce qui pénaliserait les personnes qui prennent soin d’entretenir les tombes de leurs proches.

Merci d’en parler autour de vous. Vous conviendrez que ce genre d’incidents est inadmissible.

La planche qui ne tient plus qu’à un fil.
Le pot/cendrier a été posé dessus pour éviter que quelqu’un s’y appuie par inadvertance.

Feux de forêts : appel à la vigilance

Communiqué de Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or

L’absence de précipitation et les fortes chaleurs que déplore le département de la Côte-d’Or sont toujours présentes. Cette situation a pour conséquence un risque élevé de départs de feux de forêts et de végétaux dans les zones les plus en alerte mises en évidence par un suivi hydrologique réalisé en continu par les services de l’État.

Dans ce contexte, Fabien SUDRY, préfet de la Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, recommande la plus grande prudence et appelle à une vigilance extrême les promeneurs et adeptes des loisirs de plein air pour limiter ce risque majoré par les fortes chaleurs qui frappent actuellement notre territoire.

Pour éviter le risque de feu de forêt à pied ou en voiture :

• ne fumez pas en forêt ;

ne faites pas de feu en forêt ou à proximité d’un massif boisé – barbecue notamment ;

ne jetez pas de mégots ou de cigarettes par la vitre de votre voiture ;

ne laissez pas de bouteilles vides ou de détritus ;

• stationnez vos véhicules sur des surfaces non combustibles, bitumées ou empierrées, non herbeuses (pour éviter les risques de mise à feu par contact du pot d’échappement) ;

• laissez les accès libres aux chemins forestiers.

Pour éviter le risque de feu autour de votre habitation :

  • maintenez sur 50 m le terrain entourant votre habitation ainsi que les chemins d’accès en état débroussaillé ;
  • ne brûlez pas des résidus de végétaux dans votre jardin (tontes de pelouses, feuilles mortes, produits de la taille) ;
  • n’utilisez pas d’artifices pyrotechniques : pétards, fumigènes, lanternes célestes ou volantes… ;
  • évitez de stocker du bois à proximité de votre habitation ;
  • si vous ne disposez pas d’une arrivée d’eau à proximité de votre barbecue, prévoyez un récipient contenant suffisamment d’eau pour éteindre le feu en cas d’emballement.

Agriculteurs, pour éviter le risque de feu et limiter la propagation d’un sinistre lors des moissons :

• prévoyez une tonne à eau à proximité des engins en cours de moisson ;

• entretenez préventivement vos engins, de manière régulière ;

• munissez-vous d’un extincteur ;

• déchaumez dès que possible le pourtour de votre champ après la récolte ;

• assurez-vous d’avoir un téléphone afin de pouvoir appeler les pompiers en composant le 112.

Si vous circulez à proximité d’un incendie de forêt :

  • ne vous approchez jamais d’un feu de broussailles ou de forêt mais éloignez-vous de la zone ;
  • appelez le 18 ou le 112 : informez les sapeurs pompiers sur la localisation précise (commune, lieu dit, coordonnées GPS), et faites une description des abords : personnes présentes, habitations à proximité, direction prise par le feu… ;
  • en cas de fumées, allumez vos feux de croisements, fermez les fenêtres et aérations, roulez à vitesse réduite et éloignez-vous du sinistre.

Trochères a fêté les 95 ans de sa doyenne, Germaine Gueniffey

Germaine Gueniffey, dit « Mainau », avec Michel à ses côtés, souffle ses 95 bougies

Le 24 juillet après-midi, la municipalité avait invité les Trécariens à fêter le 95e anniversaire de sa doyenne, « La Meinau », avec la complicité de sa famille. Le secret n’avait pas filtré et c’est toute surprise et, avec un large sourire, que Germaine Gueniffey est venue avec son inséparable Michel à la salle communale décorée pour l’occasion.

Nathalie Gavoille, maire, a rappelé ses qualités dont tout le monde convient : attachante, dotée d’un fort caractère et que l’on prend toujours plaisir à écouter raconter les histoires anciennes de la commune. Mme le maire rappela également quelques événements de son année de naissance, 1927, parmi lesquels celui qui peut le plus surprendre la jeune génération, la première traversée de l’océan Atlantique en avion, sans escale, par Charles Lindbergh, d’une durée de … 33 heures !

Notre « historien » local, Michel Forey a feuilleté quelques pages de l’histoire du village, que Mainau a vécu. Il rappela les nombreux artisans qui travaillaient à Trochères pendant sa jeunesse. Et il apprit au public que la doyenne du village maîtrisait parfaitement le patois local…

Quelques dates marquantes que Mainau connut : 1930, l’arrivée de l’électricité ; 1956, l’arrivée en avant-première du réfrigérateur – Trochères fut « village pilote du froid rural », chaque foyer se voyant offrir cet équipement, à l’époque révolutionnaire, sous réserve d’en faire la promotion, démonstration à l’appui. Et nul doute la plus importante, sa rencontre en 1949 avec Michel, aujourd’hui 93 ans, dont Michel Forey a relevé les compétences en agriculture, et dans le travail du bois et du métal.

Noëlle Forey, ancienne institutrice de Trochères où elle arriva en septembre 1970 rappela que Mainau fut la « cabine téléphonique publique » : le seul téléphone de la commune était installée chez elle et « il fallait courir chercher la personne appelée qui venait répondre dans le couloir. » !

Tous les deux ont font partie du groupe folklorique Les Compagnons de l’Albane, Michel comme danseur jusqu’à plus de 80 ans (!) et Mainau, comme aide précieuse à la réalisation des costumes.

Expérience vécue Noëlle Forey : « Dans la maison des Gueniffey, la cuisine ne désemplissait pas le dimanche où les visiteurs de passage, famille, amis et voisins, buvaient immanquablement un « Ricoré », et surtout mangeaient LE gâteau au YAOURT. » Une tradition qui dura de longues années, jusqu’à l’arrivée du Covid qui a changé les habitudes. Notre doyenne, a calculé Noëlle Forey, a du faire au moins 7.000 (sept mille !) gâteaux au yaourt dans sa vie, soit l’utilisation d’environ 2 tonnes de farine et 21.000 oeufs.

Après quelques chansons de notre chansonnier, Jacques Nourdin, toute l’assemblée a partagé les gâteaux, dont un offert par l’association Trochères Loisirs, confectionné par notre pâtissière du village, Laurène Bouley.

Annie Louet, correspondante du Bien Public a consacré un article à l’événement, dont voici un extrait:

Vide grenier dimanche 4 septembre

Le vide grenier est de retour dimanche 4 septembre.

Les Trécariens qui veulent vendre des articles peuvent s’inscrire dès maintenant au 06 19 01 81 26 – 1€ le mètre linéaire.

Une dernière réunion de préparation aura lieu mardi 23 août à 19h (salle de réunion). L’association Trochères Loisirs a besoin de bonnes volontés pour l’organisation pendant toute la journée du 4 septembre, notamment pour tenir la buvette. Egalement de bras pour monter le barnum samedi 3 septembre à 16h. N’hésitez pas à vous présenter à la réunion ou à le faire savoir à la présidente, Elodie Bailly.

Il est rappelé que la rue de la Croix sera interdite au véhicules pendant toute la journée du dimanche de 5h à 23h. Aussi les riverains doivent penser à garer leur voiture ailleurs dans le village, la veille au soir.

En plus du vide grenier, un concours de pétanque aura lieu dimanche à 13h (pour les non licenciés). 10 € la doublette.

Le samedi 3 septembre aura lieu la remise du prix Raymond Sirandré, aux diplômés du secondaire. Rendez-vous devant la mairie à 19h, puis apéritif.

Conseils canicule – Vigilance orange à partir de ce mercredi 3 août


Communiqué de la préfecture de Côte-d’Or.

Début d’événement prévu le mercredi 3 août 2022 à 12h.

Première hausse des températures mercredi après-midi. Elles atteindront 34 à 36 degrés. Les températures ne baisseront que peu dans la nuit de mercredi à jeudi, autour de 18 à 21 degrés.


Jeudi après-midi, la chaleur montera encore d’un cran par rapport à la veille puisque les températures devraient atteindre 37 à 38 degrés.


Vendredi, le temps sera par moments, lourd et plus nuageux, parfois même avec des orages, mais les températures atteigneront encore 32 à 36 degrés.

Il faudra attendre samedi pour voir une réelle baisse autour de 30 degrés.

Quelques conseils en ces temps de chaleur extrême.

Collecte de bouchons de liège

Le SMOM (Syndicat mixte des ordures ménagères) d’Is-sur-Tille procède depuis plusieurs mois à la collecte des bouchons en liège des bouteilles de vin, champagne et bière, dans le cadre d’un partenariat avec le foyer médicalisé des Eaux vives d’Is-sur-Tille et la Communauté de Communes des Vallées de la Tille et de l’Ignon.

Les résidents du foyer peuvent ainsi contribuer à trier les bouchons en liège et assimilés, qui sont ensuite recyclés par une entreprise de Semur-en-Auxois afin d’en faire des isolations extérieures ou les refondre.

Cette activité permet de concilier à la fois une démarche d’économie circulaire, tout en permettant de créer une activité liante au sein du foyer médicalisé des eaux vives.

Les déchèteries de Mirebeau-sur-Bèze, ainsi que d’Is-sur-Tille, Selongey, Fontaine-Française disposent, à ce jour, d’un point de collecte de bouchons qui sont ensuite acheminés au foyer.

Rappel des horaires d’été de la déchèterie de Mirebeau

  • Lundi, mardi, jeudi 14h-18h
  • Mercredi, vendredi 9h- 12h
  • Samedi 9h-12h et 14h-18h

Alerte sécheresse renforcée

Trochères et tout le bassin Bèze-Albane sont placés en alerte renforcée pour l’usage de l’eau par arrêté préfectoral du 22 juillet 2022.

Les nouvelles restrictions :

– arrosage potagers : avant 9h et après 20h

– Arrosage des pelouses, massifs fleuris et plantes en pot 🪴 interdit sauf s’il s’agit d’eaux pluviales récupérées

– Jeunes arbres et arbustes de moins de 3 ans, autorisé avant 9h et après 20h

– Piscines : remplissage interdit sauf remise à niveau ou 1ere mise en eau

– Lavage voitures à domicile interdit. Autorisé dans les stations dotées de systèmes de recyclage ♻️

– Nettoyage des façades, toitures, interdit sauf impératif sanitaire ou sécuritaire

Source : préfecture 21

– – – – – – –

– – – – – – –

– – – – – – –

Compte-rendu du conseil municipal du 14 avril 2022

COMPTE-RENDU ADOPTÉ PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DU 22 JUIN 2022

L’an deux mil vingt deux le quatorze avril à vingt heures, le conseil municipal s’est réuni dans la salle de réunion de Trochères, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

  • Approbation des comptes rendus du 23 novembre 2021 et du 15 février 2022
  • Convention d’assistance Ingénierie Côte-d’Or – Délibération
  • Convention secrétariat de mairie avec Communauté de Communes – Délibération
  • Créances en non valeurs – Délibération
  • Approbation du compte de gestion 2021,
  • Approbation du compte administratif 2021,
  • Vote du taux des taxes 2022,
  • Vote du budget primitif 2022,
  • Questions diverses.

Présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Guillaume MICHÉA, Julie BRAMON, Laurent BERNARD, Bérangère DIENST, Jean-Marie BILBAUT, David GARNACHE CREUILLOT
Excusés : Jean-Baptiste LANCE procuration à Nathalie GAVOILLE, Vincent DELORME
Absents : Christian GIBAULT
Secrétaire de séance : Christiane PERRUCHOT

Avant de commencer le conseil, Mme le Maire demande à l’assemblée si une délibération peut être ajoutée à l’ordre du jour. Il s’agit du renouvellement de la convention de sollicitation des services départementaux en matière de voirie.
L’assemblée approuve cet ajout de délibération.

Approbation des comptes rendus du 23 novembre 2021 et du 15 février 2022

Mme le Maire fait lecture du dernier compte-rendu.
Mme Julie BRAMON souhaite que concernant l’association Trochères Loisirs, soit rajouté que certains matériels appartenaient à la mairie et étaient mis à disposition de Trochères Loisirs.

Le compte-rendu est voté avec une abstention et un contre.

Convention de sollicitation des services départementaux en matière de voirie.

Madame le Maire explique que la précédente convention est arrivée à son terme le 31 décembre 2021 et qu’il convient de la renouveler.
Elle rappelle que cette convention permet entres autres de bénéficier de prêt de panneaux, fourniture de sel de déneigement, fourniture d’enrobé à froid, les interventions d’urgence…
La convention est reconduite jusqu’au 31 décembre 2024.
L’assemblée approuve à l’unanimité.

Convention d’assistance Ingénierie Côte-d’Or

Madame le Maire informe le Conseil Municipal que, suite à l’adhésion avec Ingénierie Côte-d’Or (ICO), il convient de signer une convention de maîtrise d’œuvre avec ICO pour l’aménagement d’un trottoir Rue de Mirebeau (RD25a)
Le montant total des honoraires de cette mission (composée d’une tranche ferme et d’une tranche optionnelle) est de 1 320 € HT, soit 1 584 € TTC
L’assemblée approuve à l’unanimité.

Convention secrétariat de mairie avec Communauté de Communes

Madame le Maire rappelle que la commune adhère au service de secrétariat de mairie proposé par la Communauté de communes Mirebellois et Fontenois et qu’il convient de renouveler cette convention, la précédente étant arrivée à son terme.

Les conditions de cette convention sont les suivantes :

Convention conclue pour une durée d’un an à compter du 1er janvier 2022 renouvelable deux fois par tacite reconduction et pour la même durée sauf dénonciation par l’une ou l’autre des parties par lettre recommandée par accusé de réception six mois avant sa date anniversaire ou résiliée à tout moment par l’une ou l’autre des parties par LRAR et à l’issue d’un préavis de six mois.
– 12 heures hebdomadaires
– Remboursement trimestriel des frais de secrétariat sur la base du coût salarial (salaire+charges) de l’agent en charge du secrétariat de la collectivité auquel s’ajoute une participation aux frais de gestion du service « secrétariat de collectivité » qui ne sont pas clairement définis ainsi que le remboursement des frais de déplacements.
– Remboursement du coût de la maintenance des logiciels comptabilité et paie
– Remboursement ponctuel des fournitures, frais d’affranchissement utilisés pour son compte.

La convention précise que l’agent est administrativement sous la responsabilité de la communauté de communes. Pendant la mise à disposition, il est sous la responsabilité du maire. Il perçoit sa rémunération de la communauté de communes, son évaluation professionnelle est réalisée par la communauté de communes après consultation du maire. Les prestations de secrétariat ne sont pas assurées lorsque l’agent est en congés annuels, la présence de l’agent en conseil municipal est facultative et n’est pas incluse dans le temps de travail. En cas de modification, la convention fera l’objet d’un avenant.
A l’unanimité le conseil municipal accepte les termes de cette convention.

Créances en non valeurs

Sur proposition de Mme la Trésorière, un titre émis sur l’exercice 2018 pourrait être admis en non valeur pour un montant de 10,20 €. En effet, le recouvrement de cette somme ne peut aboutir. Le conseil municipal approuve à l’unanimité cette admission en non valeur.

Approbation du compte de gestion 2021,

Madame le Maire présente les chiffres du compte de gestion qui sont les suivants :
Dépenses de fonctionnement : 117 504,42 € Recettes de fonctionnement : 124 898,18 €
Dépenses d’investissement : 76 780,29 € Recettes d’investissement : 4 775,86 €
Elle rappelle que le compte de gestion est le document transmis par la trésorerie qui regroupe toutes les opérations comptables réalisées par ce service pour le compte de la commune.
Le conseil municipal approuve à l’unanimité le compte de gestion 2021.

Approbation du compte administratif 2021

Madame le Maire rappelle que le compte administratif est le pendant du compte de gestion, c’est le document qui regroupe toutes les écritures ordonnées par le maire. Elle précise que les montants des sections doivent être strictement identiques aux chiffres du compte de gestion. Elle quitte la séance.
Madame Perruchot présente donc les chiffres du compte administratif qui sont strictement identiques au compte de gestion et sont les suivants :
Section de fonctionnement :
Dépenses 117 504,42 € recettes 124 898,18 € résultat + 7 393,76 €
Section d’investissement :
Dépenses 76 780,29 € recettes 4 775,86 € résultat – 72 004,43 €
Le conseil à 4 voix pour et 3 abstentions adopte ce compte administratif.

Vote du taux des taxes 2022

Mme le Maire présente à l’assemblée les bases prévisionnelles d’impositions transmises par les services fiscaux pour l’année 2022.
Le conseil municipal, au vu des résultats du précédent exercice et de l’augmentation des bases d’imposition décide à l’unanimité de ne pas augmenter les taux pour l’année 2022.

Les taux de l’imposition 2022 seront donc identiques à 2021 soit pour rappel :

Taxe foncière bâti 47.40 %
Taxe foncière non bâti 53.20%

Vote du budget primitif 2022

La prévision budgétaire 2022 est présentée article par article aux conseillers municipaux.
Les chiffres sont de :
Section de fonctionnement 
Dépenses 152 216,00 € recettes 167 474,59 €
Section d’investissement
Dépenses 87 175,68 € recettes 87 175,68 €
Le conseil à 7 voix pour et 2 abstentions adopte le budget primitif.

Questions diverses

Rappel de la date de la prochaine foire aux plantes de Bezouotte.

Lecture de l’arrêt de la cour dans le procès qui oppose la commune à M. LAAGE. La cour confirme le jugement frappé d’appel et condamne M. Laage.

Présentation d’une plaquette que la commune a reçue de la Région Bourgogne concernant la carte avantages jeunes qui peut, si elle le souhaite, acquérir des cartes pour les jeunes de la commune.

Rappel de la date de l’inauguration du chemin piétonnier qui aura lieu le samedi 30 avril et demande à chacun de réfléchir à donner un nom à ce chemin.

Présentation du guide de l’Elu.e Rural.e Relais de l’Egalité. Julie BRAMON maintient son souhait de participer à ce projet. L’appel à un 2ème volontaire est lancé.

TOUR DE TABLE :

J. BRAMON indique que certains habitants trouvent que les comptes-rendus sont consultables trop tardivement. Mme le Maire rappelle la transition entre le départ de l’ancienne secrétaire et l’arrivée de la nouvelle secrétaire et qu’il a donc fallu s’adapter.
Elle informe qu’un cabinet d’infirmières a ouvert récemment à Etevaux et que leur réactivité a été remarquée. De plus les tests PCR et antigéniques y sont pratiqués.

G. MICHEA fait un compte-rendu rapide des réunions des écoles maternelles et primaires.

C. PERRUCHOT évoque une réunion de l’Association Foncière à laquelle ont été invités la commune et les propriétaires de la ferme du Saurois au cours de laquelle ENEDIS a demandé une autorisation pour passer Chemin de la Gouette dans le cadre de l’implantation d’éoliennes à Noiron-sur-Bèze pour un accordement au central électrique de Saint-Léger-Triey. Une proposition pour 860 € d’indemnité pour occupation du sol a été faite à l’AF qui en demande 3000 €.
Le calendrier des petits jardiniers a été fixé : 7 mai, 21 mai, 28 mai, 11 juin , 21 juin et 2 juillet. Le thème de cette année est le vent. Les rendez-vous se font les samedis entre 14h30 et 16h30.
La date du samedi 21 mai 2022 est fixée pour les plantations de la commune.
N. GAVOILLE rappelle les dates de la Chasse aux œufs organisée par Trochères Loisirs le 23 avril, ainsi que le concours photo.
Elle évoque l’agression verbale qu’elle a subie par un conseiller/administré lors des permanences des élections présidentielles. Elle fait part du choc qu’elle a pu ressentir concernant cette altercation et rappelle qu’elle a toujours été ouverte à la discussion, et ce dans un climat serein. Elle ne souhaite en aucun cas que cela se reproduise à l’avenir.

Séance levée à 23 heures.