Participez au fleurissement de la commune le 22 mai

Contribuez à faire de TROCHÈRES un village fleuri en rejoignant les élus du conseil municipal, samedi 22 mai matin pour les plantations annuelles.
Séance organisée par petits groupes sur les différents espaces publics à fleurir : les ponts, le coeur du village, le nouveau parterre rue de Mirebeau, devant le lavoir…

Rendez-vous devant la mairie à partir de 10h30. Merci d’avance pour votre implication.

Un échantillon de ce qui nous attend !

Commémoration de la victoire du 8 mai 1945 : le discours prononcé par le maire

Voici le texte du discours prononcé par le maire le 8 mai 2021, à la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945.

Et retrouvez-lien vidéo sur Facebook : https://fb.watch/5nPN-k7Ha7/

 » 8 mai 1945.

Par deux fois, l’Allemagne a signé sa capitulation sans condition. Pour l’Europe, la délivrance est là, la guerre est finie. Enfin. Après tant de souffrances et de désolations, après tant d’espérances et de luttes acharnées. Même les épreuves les plus douloureuses ont une fin. Même les tempêtes les dévastatrices s’achèvent.

Une joie bouleversée emplit les cœurs, les drapeaux ornent les fenêtres, les embrassades se noient dans la liesse populaire. Derrière les larmes de joie, celles de la peine affleurent. Personne n’oublie les villes ruinées, les vies dévastées, personne n’oublie que l’humanité a payé le plus lourd tribut de son histoire. Notre monde en fut à jamais changé. La Seconde Guerre mondiale est une rupture pour notre civilisation qui se sait, encore davantage, fragile et mortelle.

Soixante-seize ans plus tard, reliés par notre mémoire commune et épris de la même reconnaissance, nous nous unissons par la pensée et par notre hommage pour saluer le souvenir de celles et ceux qui ont combattu et abattu le fléau nazi.

Pour notre pays, rien ne fut simple, ce combat prit de nombreux visages et la victoire mille chemins. Malgré les ardents soldats de Moncornet, d’Abbeville, des Alpes, de Saumur et tous “ceux de 40”, l’ombre de l’occupation, de la division puis de la collaboration a jeté son voile obscur sur la France.

Il y a 80 ans, en 1941, les flambeaux de la Résistance brillaient déjà. Le flot du refus et de l’espérance montait tandis que la répression forgeait son funeste souvenir à Châteaubriant, au camp de Souge ou au Mont-Valérien. La France libre recevait les ralliements des territoires ultramarins et poursuivait son inlassable épopée. Dans les sables de Koufra, elle nouait un pacte avec la victoire et par la voix du colonel Leclerc regardait déjà vers Strasbourg. À l’instar d’Hubert Germain, dernier des compagnons de la Libération, ce fut toute une jeunesse ardente et résistante qui refusa la défaite et l’asservissement, qui refusa de servir les desseins de l’occupant. Tous, ils ont permis à la France de s’asseoir à la table des vainqueurs.

Cela fut rendu possible par le combat acharné des armées françaises et des armées alliées, par les Forces Françaises Libres qui jamais ne cessèrent la lutte, par le dévouement des résistants de l’intérieur, par chaque Française et Français qui a refusé l’abaissement de la France et la négation de ses valeurs. Notre gratitude demeure indéfectible.

Entendons les mots de Malraux : “un monde sans espoir est irrespirable“. La victoire de 1945 est le succès de l’espérance, mais elle es aussi l’aube d’un nouvel effort collectif pour la reconstruction, pour la paix et pour l’Europe. Hier comme aujourd’hui, face aux épreuves et aux crises du temps, la Nation française se tient debout, résiliente et espérante.

Unis et solidaires, souvenons-nous de l’adversité surmontée et de la liberté reconquise. »

Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants

A l’occasion de la commémoration du 8 mai 1945, une page d’histoire

Le maréchal de Lattre de Tassigny qui conduisit la Première armée française à la libération de la Côte-d’Or en septembre 1944, fut désigné par le Général De Gaulle pour signer, le 8 mai 1945 à Berlin, l’acte de capitulation de l’Allemagne.

Source des documents ci-dessous : Fondation Maréchal de Lattre.

Cliquez sur chaque page pour l’ouvrir dans un nouvel onglet et la grossir.

Cérémonie du 8 mai

La commémoration de l’armistice du 8 mai 1945 se déroulera samedi en fin de matinée en présence des conseillers municipaux. En raison des restrictions sanitaires, c’est avec regret que la population ne pourra y être associée.

Une gerbe sera déposée au Monument aux Morts. 

Le discours sera diffusé à la population sur le site internet de la commune

Cambriolages : soyez vigilants

Un cambriolage a eu lieu dimanche 11 avril en pleine journée à Trochères.

Les habitants sont invités à redoubler de vigilance et prévenir la gendarmerie en cas de circulation suspecte.

Téléphone : 17.

Pensez à bien fermer les portails, portes, fenêtres et volets surtout à l’arrière des habitations. Ne pas oublier garages, dépendances et véhicules. Ne pas laisser traîner outillages, tondeuses etc.

Inscriptions en maternelle pour la rentrée de septembre 2021

La direction de l’école de Belleneuve fait savoir qu’à défaut de pouvoir recevoir – en raison des conditions sanitaires, – les familles des enfants entrant à l’école maternelle à la rentrée de septembre 2021, la procédure suivante est à suivre :

Les parents doivent remplir le Certificat d’inscription scolaire de la Communauté de communes, téléchargeable ci-dessous, ou envoyé sur demande par l’école.

Ensuite, le faire signer par le maire de sa commune de résidence. Une fois rempli, il devra être renvoyé par mail à l’école ou déposé dans la boîte aux lettres de l’école.

Coordonnées de l’école maternelle 03.80.31.93.68 et mail à l’adresse suivante ec-mat-belleneuve-21@ac-dijon.fr


Lorsque les parents contacteront l’école, la directrice, Florence Gonzalez leur communiquera d’autres informations via leur boîte mail concernant les documents dont elle aura besoin.

Chasse aux oeufs de Pâques samedi 10 avril

L’association Trochères Loisirs organise une chasse aux oeufs de Pâques samedi après-midi 10 avril, au petit Jardin.

Afin de respecter les consignes sanitaires, les enfants sont répartis en deux groupes :

  • A 15h, les plus grands, 7-11 ans (classes de primaire du CE1 au CM2). Masque obligatoire.
  • A 16h, les plus petits, 3-6 ans (maternelle et CP).

Compte-rendu du conseil municipal du 9 février 2021

L’an deux mil vingt et un le neuffévrierà vingt heures, le conseil municipal s’est réuni dans la salle de réunion de Trochères, sur convocation adressée le 02février 2021, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

  • Approbation du compte-rendu du 24 novembre 2020,
  • Approbation du compte de gestion de dissolution du CCAS,
  • Durée d’amortissement des lampes LED, délibération,
  • Recours au fond de concours pour les lampes de rue, délibération,
  • Frais de déplacement de l’employé communal, délibération
  • Convention d’entente entre les communes de Belleneuve et Trochères, délibération
  • Pacte de gouvernance, délibération
  • Demande de subvention pour les travaux du clocher, délibération,
  • Projet de trottoirs RD25A,
  • Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Jean-Baptiste LANCE, Julie BRAMON, Laurent BERNARD, Guillaume MICHEA, Vincent DELORME, Bérengère DIENST, Christian GIBAULT

Excusé :Jean-Marie BILBAULT procuration à Christiane PERRUCHOT,D. GARNACHE procuration Laurent BERNARD

Secrétaire de séance : C. GIBAULT

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 24NOVEMBRE 2020

Le procès-verbal est approuvé à l’unanimité.

APPROBATION DU COMPTE DE GESTION DE DISSOLUTION DU CCAS

Madame la Trésorière fait part du compte de gestion de dissolution du CCAS et demande son approbation. Après étude du document le conseil municipal l’approuve à l’unanimité.

DUREE D’AMORTISSEMENT DES LAMPES LED

Madame le Maire indique que les travaux ont été subventionnés par le SICECO et qu’à ce titre il convient d’amortir le coût de cet achat. Le reste à charge pour la commune est de 7 035.97 €, elle propose d’amortir cet achat sur une durée de 10 ans. Les premières écritures d’amortissement auront lieu en 2022 et seront d’un montant de 703.60 €. Le conseil municipal accepte à l’unanimité cette proposition.

RECOURS AU FOND DE CONCOURS

Madame le Maire rappelle que les travaux de remplacement des lampes de rues par la technologie LED ont en partie été financés par le SICECO via un fond de concours. Il convient de délibérer en ce sens. A l’unanimité le conseil municipal accepte d’avoir recours au fond de concours à l’unanimité.  

FRAIS DE DEPLACEMENT DE L’EMPLOYE COMMUNAL

Le montant des frais de déplacement à l’intérieur d’une résidence administrative a été modifié par arrêté ministériel en date du 28 décembre 2020. Le remboursement annuel à effectuer sera donc d’un montant de 615 €. Le conseil municipal accepte à l’unanimité cette proposition et vote une indemnisation de 615 € pour les frais de déplacement de l’employé communal dans sa résidence administrative.

CONVENTION D’ENTENTE ENTRE LES COMMUNES DE TROCHERES ET BELLENEUVE

Madame le Maire indique que la formation CACES que devait suivre l’employé communal a de nouveau été annulée en novembre compte tenu du nouveau confinement. Le CACES est indispensable à l’utilisation d’une nacelle pour installer les décorations de Noël aux candélabres. Madame le Maire a donc convenu d’une mise à disposition de personnel entre la commune de Trochères et celle de Belleneuve. Un des employés municipaux de cette commune bénéficie de ce diplôme, il viendra donc aider l’employé communal à installer les décorations début décembre. En contre partie l’employé communal de Trochères se rendra à Belleneuve pour effectuer des travaux selon ses compétences à hauteur du temps passé à installer les décorations, soit 2 demie-journées.

A l’unanimité le conseil municipal accepte la signature de cette convention à effet rétroactif au 1 er décembre 2020.

PACTE DE GOUVERNANCE

Madame le maire présente au conseil le pacte de gouvernance propose par la communauté de communes Mirebellois et Fontenois, elle explique que la loi Engagement et proximité du 27 décembre 2019 introduit la possibilité d’élaborer un pacte de gouvernance entre les communes et l’EPCI dont les modalités sont prévues dans l’article L. 5211-11-2 du CGCT.

Le document présenté retrace le processus décisionnel mis en place dans le Mirebellois Fontenois, le conseil municipal approuve à l’unanimité le pacte de gouvernance propose par la communauté de communes Mirebellois et Fontenois.

DEMANDE DE SUBVENTION POUR LES TRAVAUX DU CLOCHER

Madame le Maire rappelle que certaines des poutres de la charpente ont subi les intempéries et qu’il convient de procéder à leur remplacement compte tenu de leur état. Un devis avait été sollicité auprès des charpentiers de Bourgogne pour un montant 12.007,27 € HT qui servira de base pour les demandes de subventions.

La commune peut prétendre à une DETR à hauteur de 20 à 30 % soit de 2400 à 3600 € mais aussi au dispositif Village Côte d’Or du département pour un montant de 6 000 €. Le conseil municipal accepte à l’unanimité la sollicitation de ces deux subventions.

PROJET DE CREATION DE TROTTOIRS RD25A

Madame le Maire a reçu l’équipe de la Mica courant décembre 2020 pour le projet de création de trottoirs le long de la RD25a afin de sécuriser le circuit piétonnier jusqu’à l’arrêt de bus scolaire.

Dans un premier temps un passage piéton pourra être tracé au sol, son emplacement a été défini avec les services du département. Le conseil donne son accord pour la poursuite du projet, celui-ci pourrait voir le jour en 2022. Compte tenu du temps administratif relativement long et des demandes de subventions qui doivent être formulées, cette échéance est estimative. Il conviendra d’adhérer en temps utile au service d’ingénierie de la Mica.

QUESTIONS DIVERSES

Le camion de pizzas viendra à compter du 15 février prochain à 17h, une semaine sur deux. Il stationnera sur le trottoir devant chez Monsieur Louet. Du concassé sera déposé sur le trottoir afin de le préserver.

Le maire informe qu’il n’y a plus de place et plus de vaccins disponibles dans les centres de vaccinations.

Madame le Maire donne lecture du courrier de Monsieur Munier Jolain reçu par courriel qui regrette que la haie sur le chemin sainte Gertrude ait été arrachée. Elle abritait une multitude d’espèces.

Nathalie GAVOILLE propose de mettre à l’ordre du jour d’une prochaine séance le projet de la chaufferie bois. Après discussion, il est convenu d’abandonner le projet qui est bien trop onéreux pour chauffer uniquement les logements, la mairie et la salle de réunion. De plus, les radiateurs des logements viennent d’être remplacés et les logements isolés.

Le maire fait savoir que le Président de la Communauté de Communes renonce à son pouvoir de police spéciale en matière d’aire d’accueil ou terrain de passage des gens du voyage puisque certains maires se sont opposés au transfert de compétence.

Le CFA a sollicité une subvention de fonctionnement, à l’unanimité le conseil n’accède pas à cette demande. Cet organisme bénéficie de financements publics par la région.

Le Maire indique que la commune est concernée par l’installation d’un défibrilateur automatique, il conviendra de prévoir cette dépense au budget pour environ 2 200 €ttc.

Fermeture de classes : Les écoles de Renève et Arceau sont concernées, elles verront toutes deux fermer une classe. Les enfants seront accueillis dans des classes à double niveaux Grande section-CP.

Christiane PERRUCHOT indique que concernant Local HT, seulement 14 foyers ont répondu. Les démarches sont entreprises pour trouver des producteurs. La distribution a lieu le samedi matin. Première distribution prévue au printemps. Les gagnants du concours maisons décorées seront invités à venir chercher leur récompense en mairie dès qu’une date aura été arrêtée.

Bérengère DIENST demande où en est la demande de catastrophe naturelle. Le Maire répond que les démarches ont été faites et le dossier transmis en Préfecture, cependant l’étude du dossier est très long, il n‘y aura pas de nouvelle probablement avant un an. Dès que l’arrêté aura été publié, toutes les familles concernées seront contactées très rapidement puisqu’elles auront 10 jours au plus pour effectuer les démarches auprès de leur assurance.

Christian GIBAULT relate que Madame Elodie LOUOT BAILLY du chemin des voissières lui fait part que que la route créée est plus haute que le seuil de porte de son portail. Le maire indique que des levés topographiques avaient été réalisés avant les travaux afin de définir la pente pour l’écoulement et le ruissellement des eaux de pluie pour que justement cette eau ne se dirige pas vers son habitation (et son sous-sol), la pente de 2 % a été respectée par l’entreprise, les travaux sont conformes.

Vincent DELORME indique qu’au bout de la propriété Chemin du Moulin, un tas de graviers subsiste depuis les travaux de voirie réalisés rue de la Croix il y a quelques années. Ils pourraient être utilisés pour de futurs travaux.

Laurent BERNARD indique que sa fille souhaiterait collecter des bouchons plastiques et demande si une poubelle pourra être installée en vue de les collecter pour une association. Le maire se mettra en contact avec elle pour qu’elle puisse mener à bien son projet.

Julie BRAMON demande où en est l’enlèvement des voitures de Monsieur Piétry. Nathalie GAVOILLE indique que la gendarmerie ne répond pas à ses sollicitations.

Pour clore la séance le Maire ajoute que les paniers ont été très appréciés, tout comme les chocolats par les enfants, mais que tous regrettent le manque de convivialité.

Séance levée à 22h05

Collecte d’amiante : attention il faut s’inscrire

La prochaine collecte d’amiante organisée par le SMOM (Syndicat des ordures ménagères) d’Is-sur-Tille aura lieu le samedi 29 mai, de 8h à 12h, 3 rue du Triage à Is-sur-Tille.

Inscriptions obligatoires au 03 80 95 21 10 ou par mail : decheteries@snom.fr

Pour des raisons logistiques, le nombre d’inscriptions sera limité à 70 sur tout le territoire du SNOM. Les personnes qui n’auront pas pu obtenir de place lors de l’opération de collecte du 29 mai seront invitées à s’inscrire prioritairement pour la session du 16 octobre 2021.

Deux nouveaux parterres de fleurs

David Dos Res, l’employé communal, a installé deux nouveaux parterres.

L’un rue de Mirebeau, près de la sortie du village direction Cuiserey, s’étend sur cinq mètres de long sur le bas côté de la route. Pour l’instant, une bâche le recouvre dans laquelle seront insérées des fleurs vivaces. Le choix de la bâche est judicieux pour lutter contre les mauvaises herbes mais aussi pour retenir l’humidité et réduire ainsi les arrosages.

L’autre a été installé contre le muret du lavoir, dans une structure en métal qui présente l’avantage de d’apporter un important volume de terre mélangée à du terreau. La profondeur favorable à l’enracinement des plantes les rendra aussi plus résistantes à la sécheresse, même si l’eau ici n’est pas loin …. Disposant d’un stock de jonquilles et narcisses, la commune a installé ces bulbes. La météo décidera s’ils auront le temps de fleurir cette année, sinon rendez-vous en 2022. Pour cet été, la commission fleurissement va tester des semis de cosmos qui assurent une floraison jusqu’à l’automne.