Conseil municipal le 11 juillet 2017

Mots-clefs

La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu dans la salle de la Mairie, le

MARDI 11 JUILLET 2017 à 20 heures

 L’ordre du jour est le suivant :

  • Approbation du compte rendu du 23 mai 2017,
  • Recours au service d’instruction des autorisations d’urbanisme, délibération,
  • Point sur les travaux en cours et à venir,
  • Reconstitution des diverses commissions,
  • Questions diverses.
Publicités

Le point sur les travaux de l’église

Mots-clefs

Samedi 24 juin au matin, les donateurs du projet de restauration de l’église ont été conviés à visiter le chantier avec Paul Guerra, dirigeant de l’entreprise familiale Guerra à Dijon, que son père Jean-Philippe, également présent à la visite, lui a transmise il y a quelques années.

Exemple des désordres découverts sous l’enduit en ciment sur le bout de mur de la sacristie, dans la ruelle.


L’enduit en ciment, étant par nature hermétique, les remontées capillaires au sein des murs, provoquées par l’humidité résiduelle du sol et les intempéries (gel et dégel surtout), ont fait moisir les pierres et ont fissuré pierres et joints.

« C’est comme si vous mettiez un Kway pour faire votre jogging, de l’extérieur c’est confortable, de l’intérieur insupportable », raconte Paul Guerra pour bien faire comprendre les dégâts cachés derrière le ciment.

Au contraire, l’enduit à la chaux hydraulique qui va être appliqué permet à la pierre de respirer. L’humidité résiduelle dans le sol va continuer de remonter le long des façades et s’évaporer progressivement.

 

Quatre couches d’enduits à la chaux hydraulique

La question s’est posée de savoir si on refaisait tous les joints afin de laisser la pierre apparente. Mais les pierres sont pas mal abîmées.
L’idée retenue: Tous les contreforts qui reprennent la charge de la voûte en pierre vont être jointoyés. Le reste des façades va être recouvert de quatre couches d’enduits à la chaux hydraulique.

La première est une couche d’apprêt qui permet de boucher les trous des pierres et des joints abîmés afin d’unifier la surface du mur.

La seconde (photo ci-dessus), est une couche d’accroche (de dégrossi) faite avec un mélange de chaux et de sable d’un grain de 0,4 millimètre. Elle consolide la coupe d’apprêt.

 

Les 3ème et 4ème couches sont deux couches de finition faites de chaux et de sable plus fin (0,2 millimètre). La matière obtenue est un peu plus liquide et constitue un badigeon coloré avec des terres naturelles. On voit un échantillon sur le pan de mur à l’entrée de la cour de la salle communale.

Le premier badigeon est fait à fresco : l’enduit est frais, la chaux et le pigment vont cristalliser ensemble, ce qui permet à la couleur de s’imprimer dans le support. Au fur et à mesure que le badigeon va sécher, la couleur ocre-tierre de sienne va s’atténuer en un ocre jaune plus clair.

Pour le deuxième badigeon (une fois le premier entièrement sec), on ajoute à secco un liant acrylique qui renforce l’adhérence. Le badigeon est appliqué avec une brosse en poils de sanglier avec la technique du papillon, qui consiste à croiser les mouvements. Technique recherchée pour faire apparaître « des rugosités qu’accrochent la lumière », précise Paul Guerra.
A chaque ouverture, l’enduit viendra à fleur des pierres d’encadrement des ouvertures.

La trace d’une ancienne restauration préservée.

On trouve un témoignage des anciens enduits, à l’entrée de la ruelle, coté mairie. Les joints avaient été faits avec de la brique pilée. Cette partie sera restaurée et conservée telle quelle afin de garder une trace de cette époque de restauration. L’entrepreneur pense qu’une grande partie des façades de l’église était sûrement jointoyée avec ce mortier-là.

Découverte d’un oeil de boeuf, côté cour de la salle communale, au-dessus des deux ouvertures en cintre.


L’oeil de boeuf se trouvait sous la voûte et comme celle-ci a été démontée, il se retrouve aujourd’hui au-dessus du plancher (plafond) de l’église. Il a été donc bouché avec des pierres, dont une large et plus blanche de meilleure qualité (sans doute parce que les ouvriers l’avaient à portée de main).
Par conséquent, il n’y a plus d’intérêt de rouvrir l’oeil de boeuf, mais il va être marqué avec un enduit en décalé de 5 centimètres en rapport à la pierre d’encadrement. La barre de tènement (cercle à gauche de la photo) de la façade côté cimentière va également être laissée apparente. Il s’agit d’un acier qui ne rouille pas.

La toiture côté pignons.

La toiture était sans doute en laves pierres plates, à l’époque la couverture la moins chère (aujourd’hui c’est l’inverse!). L’enlèvement de l’enduit en ciment a mis au jour un décalage d’épaisseur entre la corniche et le mur, à priori pour respecter les pentes de la couverture en tuiles plates lorsque celle-ci a été remontée. Essayer de la masquer ne serait pas très heureux, estime l’entrepreneur : La différence restera donc visible, mais l’enduit aura un patinage particulier pour valoriser ce détail de l’histoire de l’église.

Un contrefort contemporain.

 

Le contrefort en ciment côté cour a du être construit à l’époque où la voûte s’est effondrée. Il va être simplement nettoyé.

Sur le pignon côté cour, le chéneau en travers va être supprimé et une descente d’eau replacée verticalement au coin de la façade pour avoir une surface uniforme.

Quelques pierres vont être remplacées mais en nombre limité ; l’église n’étant pas classée, l’entreprise a plus de liberté d’intervention.

Les travaux devraient être achevés fin septembre 2017, avec interruption en août.

 

Une partie des visiteurs sous la conduite de Paul Guerra (à droite). Et en dessous, en compagnie de la correspondante du Bien Public qui publiera une série de photos sur le site Web du journal.

Sur ces photos photos ci-dessus, zoom sur des parties plus ou moins abîmées.

UN DIMANCHE EN MUSIQUE, LE 25 JUIN

Mots-clefs

 

Dimanche 25 juin, l’école de musique et de danse du Mirebellois s’installe dans la salle communale de Trochères.
L’orchestre d’Harmonie La plaine des Sons, composé d’une quarantaine d’instrumentistes adolescents et adultes, donnera un concert à 10h.
L’après-midi, ce sera au tour des enfants du Petit Sympho. Venez nombreux les applaudir.

Reprise de l’activité des petits jardiniers le samedi 20 mai

Mots-clefs

Samedi 20 mai 2017 -14h30 –
Les petits jardiniers de Trochères reprennent leurs activités qui cette année encore, auront lieu tous les 15 jours.

Cette séance est ouverte à tous les enfants, leurs parents, ainsi qu’à tous les adultes qui souhaitent les aider à embellir le petit jardin.
L’après-midi se terminera par un goûter (vers 16h).

Cérémonie du 8 mai 1945

Mots-clefs

Une trentaine de villageois, adultes et enfants, se sont retrouvés lundi 8 mai en fin de matinée devant le monument aux morts pour commémorer la fin de la guerre de 1939-1945.

Après le discours officiel, Nathalie Gavoille, maire, fit la lecture de la liste des Trécariens morts pour la France pendant les deux guerres mondiales.

Un apéritif permit ensuite à tout le monde de se mettre au chaud, dans la salle communale.

Nettoyage de printemps et chasse aux poissons

Mots-clefs

C’était le 8 avril dernier. Comme tous les printemps, l’association Trochères Loisirs organise un grand nettoyage des rues et des fossés du village.

Malgré un temps morne, une trentaine de villageois, adultes et enfants, ont arpenté les rues et les abords du village avec en prime une belle collecte de déchets.

Après l’effort, le réconfort. Une chasse aux poissons en chocolat a ravi les enfants qui avaient, en prévision de ce bon moment, fait des dessins de poissons. Une bonne pêche comme en atteste la photo.

 

 

 

Vote par procuration, comment procéder

Mots-clefs

ABSENT LORS DES ELECTIONS : COMMENT VOTER PAR PROCURATION

Si vous ne pouvez pas vous déplacer ou être présent dans votre commune d’inscription électorale, vous avez la possibilité de confier un mandat à un autre électeur inscrit dans la même commune que vous. Ce dernier votera en votre nom.

Qui peut voter par procuration ?
3 grandes catégories de personnes sont concernées par le vote par procuration :
• Les électeurs attestant sur l’honneur qu’en raison d’obligations professionnelles, en raison d’un handicap, pour raison de santé ou en raison de l’assistance apportée à une personne malade ou infirme, il leur est impossible d’être présent dans leur commune d’inscription le jour du scrutin ou de participer à celui-ci en dépit de leur présence dans la commune.

• Les électeurs attestant sur l’honneur qu’en raison d’obligations de formation, parce qu’ils sont en vacances ou parce qu’ils résident dans une commune différente de celle où ils sont inscrits sur une liste électorale, ils ne sont pas présents dans leur commune d’inscription le jour du scrutin.

• Les personnes placées en détention provisoire et les détenus purgeant une peine n’entraînant pas une incapacité électorale.

Quelles sont les conditions pour être mandataire ?
Pour être mandataire, il faut à la fois :
• jouir de ses droits électoraux ;
• être inscrit dans la même commune que le mandant.
Le choix du mandataire est libre, sous réserve des deux conditions précitées. Sa présence n’est pas nécessaire lors de l’établissement de la procuration.
Le mandataire ne peut disposer de plus de deux procurations dont une seule établie en France.
Quelles sont les modalités de vote ?
Le mandataire ne reçoit plus de volet de procuration. C’est au mandant de le prévenir de la procuration.
Le jour du scrutin, le mandataire se présente muni de sa propre pièce d’identité, au bureau de vote du mandant, et vote au nom de ce dernier, dans les mêmes conditions que les autres électeurs.

Ou se rendre ?

A la brigade de Gendarmerie, ou
Au Tribunal d’instance de Dijon : 13 boulevard Clemenceau Tel 03 80 70 45 25
Au Tribunal d’instance de Beaune : Rue du tribunal Tel 03 80 25 03 80
Au tribunal d’instance de Montbard : 6 avenue Maréchal Foch. Tel 03 80 92 51 30
Au commissariat de Police de Dijon : Place Suquet Tel 03 80 44 55 00
Au commissariat de Police de Beaune : 5, avenue Charles de Gaulle. Tel. 03 80 25 09 25

Retrouvez le formulaire CERFA de demande de vote par procuration sur https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14952.do

Communiqué de la préfecture de Côte-d’Or

COMPTE-RENDU DE CONSEIL MUNICIPAL DU 30 JANVIER 2017

L’an deux mil dix sept le trente janvier à vingt heures, le conseil municipal s’est réuni en Mairie de Trochères, sur convocation adressée le 24 janvier 2017, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

  • Approbation du compte rendu du 13 décembre 2016,
  • Temps de travail de l’employé communal, délibération
  • Etude des demandes de subvention,
  • Préparation du budget 2017,
  • Informations diverses,
  • Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie Gavoille, Jean-Marie Bilbault, Guillaume Michéa, Christiane PERRUCHOT, Bérangère DIENST, Vincent DELORME,

Excusés : Christophe GAVOILLE procuration à Nathalie GAVOILLE, A.MARCEAUX procuration à B. DIENST

Secrétaire de séance : V. DELORME

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 13 DECEMBRE 2016

Le compte-rendu du 13 décembre 2016 est approuvé à l’unanimité.

TEMPS DE TRAVAIL DE L’EMPLOYE COMMUNAL

Madame le Maire propose que le temps de travail alloué à l’employé communal soit augmenté. L’utilisation de produits désherbants est désormais interdite, le temps passé à l’entretien des espaces verts en est d’autant plus long. Le conseil municipal accepte à l’unanimité. Il travaillera donc 14 heures sur la commune.

Il convient de réfléchir à la création d’un atelier décent pour l’employé communal, où il pourrait travailler à l’abri les jours d’intempéries… Faut-il modifier la destination du préau ? L’agrandir ? Penser au caveau ? Chacun est chargé de se pencher sur la question.

ETUDE DES DEMANDES DE SUBVENTIONS

Comme chaque année lors de la préparation du budget, il est de coutume de recevoir diverses demandes de subvention. Le Souvenir Français qui entretient les tombes des anciens combattants a sollicité la commune. Le conseil à l’unanimité décide cette année encore de leur attribuer la somme de 50 €.

Le CFA de la Noue a également sollicité la commune afin d’obtenir une subvention. Comme cette année un Trécarien fréquente l’établissement, il est décidé d’ allouer 50 € à cet établissement, à l’unanimité.

PREPARATION DU BUDGET

Afin de préparer au mieux le budget 2017, les différentes commissions devront se réunir pour étudier les besoins de la commune (commission travaux, fleurissement, etc.)

INFORMATIONS DIVERSES

Les travaux de remplacement des canalisations Chemin du Moulin ont été réalisés par la SAUR, la réception de travaux n’a pas encore été signée. A réception de la facture, acquittée par la commune, un titre de recette sera adressé à Monsieur LAAGE en vue d’un remboursement des travaux concernant la partie obstruée de béton.

Concernant le budget assainissement de la commune qui a été délégué au SIAEP tout comme la compétence, il conviendra de demander une simulation au SIAEP concernant l’éventuelle augmentation du tarif de l’eau afin que les budgets qui seront renégociés dans l’année restent à l’équilibre.

La commune est assez peu équipée en matériels, l’acquisition d’une débroussailleuse (650€ HT) ainsi que d’un taille haie thermique (460 € HT) et autres nécessaires d’entretien sera rapidement réalisée pour un montant de 1.110 € HT afin de permettre à l’employé communal de travailler correctement ; des équipements de protection individuelle seront également achetés. Le conseil vote pour à l’unanimité.

Le robinet du cimetière a gelé, il sera à remplacé au printemps.

Les élections présidentielles auront lieu les dimanches 23 avril et 7 mai 2017.

Les élections législatives auront lieu les dimanches 11 et 18 juin 2017.

Le cahier de la station d’épuration n’est pas régulièrement complété par la SAUR, l’employé communal est chargé d’effectuer une ronde hebdomadaire afin de surveiller que tout fonctionne correctement en sus du passage de la SAUR.

QUESTIONS DIVERSES

Christiane PERRUCHOT indique que concernant les travaux de l’église, l’échafaudage n’a toujours pas été posé.

Jean-Marie BILBAULT indique que Michel FOREY publiera un livret de ses recherches sur le village de Trochères.

Nathalie GAVOILLE indique qu’un nouveau bureau a été élu à l’association Trochères-Loisirs. La présidente est Madame Manuela BILBAULT, vice-président : Christian GIBAULT, trésorière : Pascale BERNARD, Secrétaire : Delphine GAUDET. Le 28 février 2017, les enfants se retrouveront pour fêter carnaval.

Monsieur Jacques NOURDIN contera Alphonse DAUDET le 18 mars à 18h à la salle de réunion. Le matin même un nettoyage de la nature est organisé, rendez-vous à 10h à la mairie.

La séance est levée à 22h30.