Arrêté sécheresse à compter du 6 juillet 2020 : des restrictions d’arrosage

La sécheresse s’accentue sur une partie du département de Côte-d’Or.
Un renforcement des mesures de restriction est applicable à compter du lundi 6 juillet 2020.

 

Après la mise en place des premières mesures de restriction d’usage de l’eau le 5 juin dernier, les faibles précipitations, les températures supérieures aux normales de saison constatées ces derniers jours et le vent ont renforcé la baisse des niveaux des cours d’eau du département.
Cette tendance est confirmée par les prévisions météorologiques qui excluent à ce jour le retour d’un épisode pluvieux significatif et durable.

Dans ce contexte, les services de l’État ont réuni, le 1er juillet 2020, la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, de la profession agricole, de la fédération de pêche et de la protection des milieux aquatiques et des commissions locales
de l’eau.
Le suivi hydrologique, réalisé en continu par les services de l’État, a mis en évidence une aggravation de la situation qui se traduit par le franchissement
des seuils d’alerte sur 9 des 18 bassins versants du département.

La situation est la suivante :
• seuil d’alerte : Bèze-Albane, Tille aval –
Norges et Biètre

• seuil d’alerte renforcée : Tille amont, Serein-
Romanée, Armançon-Brenne, Laigne-Petite
Laigne, Seine et Ource-Aube.

Dans ce contexte, le Préfet a signé un arrêté préfectoral de constat de franchissement de seuils applicable le 6 juillet 2020.
Sur ces bassins (en jaune ou orange sur la carte), des mesures de restriction d’usage pour les activités agricoles, industrielles ou les golfs sont donc mises en place et renforcées dans les bassins en alerte renforcée.
L’irrigation agricole est interdite aux heures les plus chaudes de la journée mais reste possible de 17h00 à 12h00 en semaine.

Les mesures de restrictions générales déjà en vigueur qui intéressent principalement les particuliers et les collectivités sont maintenues en place sur l’ensemble du département. Elles ont pour objectifs essentiels de garantir l’alimentation en eau potable des populations et de préserver le débit des cours d’eau.
Ces mesures de restriction doivent également appeler l’attention de chaque usager, y compris les plus faibles consommateurs, sur la rareté de l’eau et inciter les plus importants à s’engager dans des démarches d’économie.
Ces mesures sont susceptibles d’évoluer en cas d’aggravation de la sécheresse.

http://www.cote-dor.gouv.fr

 

 

Une clé et une épée pour le parterre de la mairie en forme du blason de la commune

La reproduction est (presque) parfaite … Hervé Geay, métallier à Pontailler-sur-Saône, a fabriqué en inox l’épée et la clé qui figurent sur le blason de la commune. Comparez !

Installation de la clé et de l’épée par .. et David Dos Res, l’employé communal.

« D’azur, à une épée et une clé d’argent passées en sautoir, accompagnées, en flancs, de deux fleurs de lys d’or, un pal ondé d’azur, bordé d’argent, brochant sur le tout, au chef de gueules, chargé de trois chaumières d’argent, soutenu d’une trangle de même. »

Résultats des élections municipales du 28 juin – second tour

114 votants sur 131 inscrits

Taux de participation : 87,02%
Votes nuls : 4,39%

Ont été élus au second tour
Jean-Marie Bilbault : 67 voix
Guillaume Michéa : 59 voix
David Garnache : 52 voix
Laurent Bernard : 51 voix
Bérangère Dienst : 50 voix
Jean-Baptiste Lance : 50 voix

Le conseil municipal qui compte 5 autres élus au 1er tour – Nathalie Gavoille, Vincent Delorme, Christiane Perruchot, Julie Bramon, et Christian Gibault – se réunira vendredi 3 juillet à 20h à la salle de réunion pour élire le maire. Le public y est invité dans la limite des mesures barrière.

Les autres résultats :
Jimmy Lequet 49 voix
Violaine Lequet 43 voix
Jean-Louis Sublet 42 voix
Elodie Bailly 39 voix
Julien Moreau 36 voix
David Kolly 28 voix
Pierrot Digonnet 24 voix
François Perrier 20 voix
Laurent Bouley 18 voix
Cédric Mauchamp 7 voix
Yannick Baz 4voix

Chat empoisonné : attention aux traitements chimiques dans les jardins

 

Lundi 15 juin 2020, en début de matinée, un chat pris de convulsions dont le propriétaire a été identifié, a été retrouvé dans l’impasse de la Vigne. Pour l’instant, on ne sait pas si le chat peut en survivre. 
Le vétérinaire a diagnostiqué sans le moindre doute un empoisonnement provoqué par le métaldéhyde, un composant de certains produits anti-limaces. Les chats n’avalent pas les granulés tels quels, mais ils ont pour particularité de se dissoudre facilement dans l’eau, ou passent inaperçus mélangés à une quelconque nourriture.
En raison des pluies fréquentes ces derniers temps, on peut comprendre l’utilisation d’anti-limaces dans les potagers, mais il faut savoir qu’il existe des dispositifs naturels (cendres, coquilles d’oeufs etc.) et des produits du commerce adaptés à l’agriculture biologique à base de phosphate de fer qui ne sont pas nuisibles pour les animaux, sauf peut-être à haute dose.
Début mars, déjà, une habitante du quartier avait retrouvé un chat mort dans son jardin, visiblement d’un poison.
Les propriétaires de chats, mais aussi de chiens, doivent être vigilants et les amateurs de salades et courgettes penser aux conséquences des traitements chimiques qu’ils peuvent utiliser.

Déconfinement : distribution de masques

La municipalité de Trochères fait l’acquisition de masques pour ses habitants. Il s’agit de masques homologués en tissu, lavables. Un masque sera distribué pour chaque membre du foyer, en deux tailles, adulte et moins de 12 ans. La distribution se fera dans les boîtes aux lettres. Le coût est entièrement à la charge de la commune, la commande ayant été groupée avec celles de la communauté de communes et des communes membres.

 

Faites le plein de plants pour votre jardin

Comme chaque année, l’ESAT de Bezouotte produit des plants de légumes et de fleurs.

Suite à autorisation préfectorale, la vente se fera sous forme de DRIVE, et non, comme à l’habitude, en libre-service.

Les commandes peuvent être passées par mail

à maraichage@agei.fr Elles seront disponibles 24h après.

Retrait des commandes du lundi au samedi de 14h à 18h sur le site de Bézouotte.

Pour tout renseignement 03.80.36.59.71

Télécharger la liste des plants de légumes et de fleurs disponibles et les tarifs en cliquant sur le lien suivant :

TARIFS 2020

A savoir aussi, que le magasin Gamm Vert de Mirebeau, fermé, peut recevoir des commandes par téléphone au 03 80 36 76 68 de 9h à 12h du mardi au samed,i ou par mail à gamm-vert.mirebeau@dijon-cereales.fr en laissant votre numéro de téléphone. Elles sont livrées à l’entrée du magasin le jour convenu et le règlement se fait par chèque.

Sont uniquement concernés les produits suivants : alimentation animale, d’élevage, semences et plants, produits du terroir, fruits et légumes de saison, produits de première nécessité : ménager, gaz, granulés, javel etc..

Permanences de la mairie

Suite au déconfinement, le secrétariat est de nouveau ouvert le jeudi matin de 9h – 11h30.

Lors de votre visite, merci de vous présenter avec un masque et de respecter les gestes barrières. Une seule personne à la fois dans le secrétariat.

La permanence du mardi après-midi reprendra vraisemblablement début juin.

En cas d’urgence administrative, vous pouvez adresser une demande par mail mairie.trocheres@wanadoo.fr ou prendre attache auprès du maire 06.02.16.86.33

Alerte vigilance
Dans la matinée du mercredi 3 juin 2020, une camionnette a été vue à différents endroits du village, ralentissant devant plusieurs habitations. Les habitants sont invités à la plus grande vigilance.

Réouverture des déchetteries

A compter du lundi 20/ avril 2020, les déchèteries d’Is-sur-Tille, Mirebeau-sur-Bèze, Fontaine-Française et Fromenteau rouvrent selon le planning habituel. Néanmoins, la fermeture les après-midi se fera à 17h et non 18h. Pour l’instant, la déchèterie de Belleneuve reste fermée.

Il faut  se munir de son attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « déplacement pour effectuer des achats de première nécessité ». Et il sera impératif de présenter un justificatif de domicile (carte  d’identité par exemple) sans quoi l’accès sera refusé.

Les gestes barrières et notamment les règles de distanciation restent indispensables et le temps passé sur le site devra être réduit au minimum. C’est pourquoi seuls les déchets verts et les cartons seront autorisés dans un premier temps. Tout autre déchet sera refusé. De même, une seule personne est autorisée par véhicule sur la déchèterie.

Il s’agit, indique le SMOM d’Is-sur-Tille, de répondre à la demande d’évacuation de ces déchets dont le stockage à domicile peut finir par être encombrant. Il recommande, lorsque c’est possible, de privilégier le stockage ou le compostage domestique.

Un filtrage sera effectué à l’entrée de chaque site pour limiter le nombre d’usagers présents simultanément (3 véhicules maximum). L’accès n’est autorisé qu’aux habitants dépendant du SMOM (COVATI, Communautés de Communes Mirebellois et Fontenois, Forêts, Seine et Suzon et Tille et Venelle).

Pour rappel, le fait de laisser les encombrants dans la nature, sur le trottoir ou devant la grille de la déchèterie peut entraîner une sanction allant jusqu’à 1.500€ et la confiscation du véhicule.

 

reouverturedechetterie