Compte-rendu du conseil municipal du 13 octobre 2020

COMPTE-RENDU approuvé au conseil municipal du 25 novembre

L’an deux mil vingt le treize octobre à vingt heures trente, le conseil municipal s’est réuni dans la salle de réunion de Trochères, sur convocation adressée le 08 octobre 2020, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

•   Approbation du compte rendu du 15 septembre 2020,
•   Convention d’analyse énergétique du patrimoine, délibération
•   RODP orange, délibération
•   Enlèvement des véhicules en stationnement gênant, délibération
•   Entretien des roseaux de la station, délibération
•   Convention de prêt de matériel avec le SMOM, 
•   Demande d’emplacement d’un camion de pizza,
•   Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Jean-Marie BILBAULT, Jean-Baptiste LANCE, Julie BRAMON, Laurent BERNARD, Guillaume MICHEA, Christian GIBAULT
Absents : Vincent DELORME, Bérangère DIENST
Excusé : David GARNACHE procuration à Laurent BERNARD,
Secrétaire de séance : C. PERRUCHOT

Madame le Maire indique qu’il convient d’ajouter deux points à l’ordre du jour survenus après l’envoi des convocations à savoir :
• FPIC, délibération
• Adhésion à l’application panneau pocket
Le conseil municipal accepte à l’unanimité l’ajout de ces deux points à l’ordre du jour.

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 15 SEPTEMBRE 2020
Le procès-verbal est approuvé à l’unanimité.

CONVENTION D’ANALYSE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE
La signature de cette convention est ajournée au prochain conseil municipal, l’interprétation de la présentation est différente pour les uns et les autres. Madame le Maire propose de solliciter le SICECO pour une présentation lors du prochain conseil municipal.

REDEVANCE D’OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC PAR ORANGE
Chaque année Orange reverse une redevance à la commune en compensation du passage de ses réseaux.
L’emprise au sol, les artères aériennes ainsi que les artères en sous-sol sont prises en compte respectivement pour 20 €, 40 € et 30 € en fonction du linéaire ou de la surface. Le montant total à facturer à Orange est de 141.82 €. Le conseil municipal accepte à l’unanimité l’envoi d’un titre de recette à cette entreprise.

ENLEVEMENT DE VEHICULES EN STATIONNEMENT GENANT
Après l’envoi de plusieurs courriers à un riverain concernant le stationnement sur la voie publique de plusieurs de ses véhicules, madame le Maire propose de suivre la procédure légale afin de les faire retirer.
Elle propose donc au conseil municipal de délibérer sur le fait que la commune mandatera une entreprise agréée pour faire enlever les véhicules, acquitter la facture de l’entreprise mandatée et adresser un titre de recette à l’encontre du contrevenant. Le conseil municipal accepte à l’unanimité après s’être assuré que la procédure amiable a été privilégiée.

ENTRETIEN DES ROSEAUX DE LA STATION
Madame le Maire indique qu’elle a sollicité l’entreprise qui est intervenue en 2015 afin d’obtenir un devis actualisé cependant l’artisan est décédé, elle parvient à obtenir deux devis différents. Le premier de l’entreprise ID Verde pour un montant de 5 818.64 € TTC et le second d’un artisan du canton voisin ACER Paysages pour un montant de 1 920 € TTC. Le conseil municipal à l’unanimité retient le devis de l’entreprise ACER Paysages.

CONVENTION DE PRET D’UN BROYEUR AVEC LE SMOM
Madame le maire indique avoir reçu du SMOM une convention de prêt pour l’utilisation d’un broyeur à végétaux.
Le broyeur pourra être utilisé au minimum une journée et au maximum deux jours sur la commune. Charge à la commune de venir le chercher à Is sur Tille et le ramener avec le plein de carburant. Le coût de la location est de 15 € par jour. Le matériel reste sous la responsabilité du maire, seul l’agent communal ou un conseiller municipal dûment autorisé peut l’utiliser. Les habitants ne sont pas habilités à l’utiliser.

EMPLACEMENT D’UN CAMION DE PIZZA
Madame le Maire indique avoir reçu une demande d’emplacement d’un commerçant ambulant. Il s’agit d’un camion pizza qui propose sa venue tous les quinze jours sur la commune. Le conseil municipal propose 3 lieux où le camion pourra stationner sans occasionner de gêne à la circulation. Le commerçant choisira celui qui lui convient. Il conviendra de s’assurer que le camion fonctionne avec un groupe électrogène.
Après discussion, le conseil municipal propose la gratuité de l’emplacement pour la première année et se réserve le droit de reconsidérer le coût chaque année. Madame le Maire précise qu’une convention sera rédigée et signée avec le commerçant afin de formaliser cette demande.

FPIC, DELIBERATION
Madame Gavoille indique avoir reçu une note de la DGFIP concernant le Fond de péréquation intercommunal et communal. L’année passée cette dépense avait été prise en charge par l’EPCI, cette année cette dépense est à la charge de la commune. Il convient donc de prendre une décision modificative afin d’ouvrir les crédits pour payer cette charge supplémentaire. Le chapitre 011 est diminué de 102 € et le chapitre 014 est augmenté d’autant.
A l’unanimité le conseil municipal accepte cette décision modificative

PANNEAU POCKET
Le maire propose d’avoir recours à l’application panneau pocket afin d’informer la population rapidement d’un événement, d’une situation ou d’une information. Le coût annuel est de 130 € TTC. Les Trécariens téléchargeraient l’application sur leur smartphone et seraient informés dès qu’une publication est diffusée.
Madame Bramon indique que compte tenu du fait qu’elle ne connaît pas l’état des finances actuel de la commune, elle ne souhaite pas engager une nouvelle dépense qui n’était pas inscrite au budget.
Ce point est donc ajourné au prochain conseil.

QUESTIONS DIVERSES
INCIDENT ELECTRIQUE
Le maire revient sur la coupure d’électricité survenue début octobre et fera passer dans les foyers une note explicative du déroulé des évènements. L’équipe municipale a fait son maximum pour appeler un à un les trécariens et les informer des difficultés. Elle avait les services d’EDF régulièrement au téléphone cependant l’intervention prévue de nuit était complexe et n’a pu être résolue de suite.
La semaine bleue a été organisée sur la commune comme chaque année. Christian GIBAULT, Jean-Baptiste LANCE et Nathalie GAVOILLE ont été visiter les aînés, leur ont apporté quelques douceurs et une boisson chaude. Cette opération a été appréciée.
Flash de fin d’année : Il convient d’ores et déjà de réfléchir à la rédaction des articles et de se répartir les rubriques.
Poubelles et composteurs : Le SMOM propose à la vente des poubelles grises aux tarifs suivants : 140 litres = 29 €, 180 litres = 33 € et 180 litres = 36 €. Les composteurs en bois : 400 litres = 35 € 800 litres = 40 €. Le composteur en plastique : 450 litres = 25 €. Ils tiennent démontés dans un coffre.
Catastrophe naturelle : Suite aux sollicitations de plusieurs trécariens, la mairie va à nouveau formuler une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès des services de l’état.
Eclairage public : L’intensité des lampes de rue a été diminuée de 70 % de 23h à 5h du matin. Le village est équipé de la technologie LED sur l’ensemble de ses lampes de rues. La fréquence de la maintenance réalisée par l’entreprise Citéos sera donc bien plus espacée.

Christiane Perruchot indique que les panneaux « circulation interdite » seront à poser Rue de la Vigne sur le territoire communal. Le coût de cet achat est de 368 €.
Elle informe également que les parterres seront de couleur rose, rouge et mauve pour l’année à venir, des parterres seront ajoutés Rue de Mirebeau et Pont de Mitreuil. Des bulbes seront ajoutés dans les parterres. Un troc plantes sera organisé en mars. La fibre doit arriver à Trochères en 2021 normalement.

Julie BRAMON fait remonter des remarques sur la diffusion des comptes rendus. Ceux-ci sont affichés sur le panneau devant la mairie, diffusés sur le site internet de la commune. Tous les Trécariens sont invités à participer aux réunions de conseil puisque ces séances sont publiques.
Elle fait part également du fait de distribution trop fréquente de mots dans les boîtes aux lettres. Madame le Maire indique que personne n’est ciblé que ces rappels s’appliquent à tous.
Elle a participé à la réunion du SIBA au cours de laquelle le bureau a été élu.

Christian GIBAULT indique que l’opération boudin organisée pour le téléthon est maintenue sur Trochères uniquement en vente à emporter de boudin cru, le 1er samedi de décembre.

Guillaume MICHEA indique qu’il a assisté au dernier conseil communautaire et regrette que les petites communes aient si peu de poids dans les décisions.

Jean-Marie BILBAULT dit que, compte tenu du succès de l’opération boudin organisée par Trochères-Loisirs, il est dommage de ne rien faire compte tenu du contexte sanitaire particulier.

                        Séance levée à 23h00

Compte-rendu du conseil municipal du 15 septembre 2020

PRÉCISION : Les comptes-rendus du conseil municipal ne sont publiés qu’une fois approuvés par le conseil municipal. Ce qui explique le décalage entre le déroulement du conseil et la publication du procès-verbal, d’au minimum un mois compte tenu du rythme de tenue des assemblées.

RAPPEL : Les habitants sont les bienvenus aux réunions du conseil municipal qui sont toutes, légalement, publiques. La date est publiée sur ce site et sur le panneau d’affichage de la mairie.

Le procès verbal ci-dessous a été approuvé à l’unanimité par le conseil le 13 octobre 2020.

L’an deux mil vingt le quinze septembre à vingt heures trente, le conseil municipal s’est réuni dans la salle de réunion de Trochères, sur convocation adressée le 08 juillet 2020, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

Approbation du compte rendu du 10 juillet 2020,
Délégués du SIAEP, délibération
Demande de subvention travaux du clocher, délibération
Entretien des roseaux de la station,
Nomination d’un responsable du développement durable et du projet du devenir de la commune
Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Jean-Marie BILBAULT, Jean-Baptiste LANCE, Julie BRAMON, Laurent BERNARD, Guillaume MICHEA
Absent : Vincent DELORME
Excusé :Bérangère DIENST procuration àG. MICHEA,David GARNACHE procuration à J. BRAMON,Christian GIBAULTprocuration à L ; BERNARD
Secrétaire de séance : G. MICHEA

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU10 JUILLET 2020
Le procès-verbal est approuvé à l’unanimité.

DELEGUES DU SIAEP
Madame le Maire indique qu’il convient d’élire 1 délégué titulaire ainsi qu’un suppléant de plus au SIAEP. En effet lors des élections, un seul délégué a été élu. Monsieur Guillaume MICHEA, candidat au poste de délégué titulaire et est élu à l’unanimité. Madame Jullie BRAMON propose sa candidature au poste de suppléant et est élue à l’unanimité. Les représentants de la commune au SIAEP sont donc :
Titulaires : Jean-Baptiste LANCE et Guillaume MICHEA
Suppléants : Jean-Marie BILBAUT et Julie BRAMON

DEMANDE DE SUBVENTIONS POUR LES TRAVAUX DU CLOCHER
Suite au dégât des eaux constaté sur le clocher de l’église communale, certaines poutres faisant office de charpente doivent être remplacées, le bois ayant pourri avec le temps. Le système de tintement a dû être déplacé et remplacé car l’eau l’avait endommagé.
Le devis de l’entreprise Les Charpentiers de Bourgogne est d’un montant de 12 000.27 € HT ou 14 400.32 € TTC. Des subventions peuvent être obtenues pour financer cette dépense d’investissement obligatoire. Le programme « patrimoine communal » du département 30 % maxi du HT peut être sollicité ou le programme « Village Côte-d’Or » 50 % du HT avec maxi 5 000 € du HT. La commune pourrait également prétendre à la DETR au taux de 20 à 30 % maxi du HT, cependant il convient d’attendre la circulaire préfectorale afin de connaitre les modalités exactes pour l’exercice 2020. Il conviendra de délibérer lors du prochain conseil lorsque toutes les informations seront connues.

ENTRETIEN DES ROSEAUX DE LA STATION
Jusqu’à présent l’employé communal aidé de Messieurs DELORME et MARTIN procédaient à la coupe des roseaux de la station d’assainissement. Monsieur Jean-Louis SUBLET mettait à disposition une benne qu’il vidait ensuite. Monsieur DELORME ne souhaite plus effectuer cette tâche. Il convient de trouver une alternative. Madame le maire propose d’avoir recours à une entreprise comme cela était le cas en 2015. Le coût des travaux approche les 1 800 € TTC. Un devis est attendu dans les prochains jours.
Madame le Maire indique que le SMOM (Syndicat Mixte des Ordures Ménagères d’Is-sur-Tille) met à disposition des bennes.

NOMINATION D’UN REFERENT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PROJETS DU DEVENIR DE LA COMMUNE
Madame le Maire souhaite qu’une personne s’occupe en particulier d’organiser et de référencer les projets de la commune. Le référent de cette commission communale non obligatoire organisera au besoin une consultation de la population. Cette commission est chargée d’avoir une visibilité sur l’ensemble des projets avec une participation citoyenne. Madame PERRUCHOT propose d’animer cette commission. L’ensemble du conseil valide cette proposition.

QUESTIONS DIVERSES

ATTRIBUTION DES TERRES COMMUNALES
Madame le maire rappelle que Monsieur Marcel LOUET a mis fin au bail de location qui le liait à la commune concernant la location de deux parcelles : ZA 57 p I et II et ZA 7.
Madame GAVOILLE présente les deux candidatures reçues en mairie. La première du GAEC MARCEAUX intéressée par la parcelle ZA 7 et la seconde de l’EARL CHABEUF intéressée par les deux parcelles.
Sans agriculteur présent sur la commune et candidat prioritaire à la reprise, ces parcelles peuvent être mises à la location aux agriculteurs extérieurs au village en donnant la priorité aux jeunes agriculteurs (nouvellement installés sur une exploitation). Aussi, l’EARL CHABEUF répond à ces critères et souhaite cultiver les deux terres disponibles, le conseil municipal à l’unanimité accepte d’établir un bail rural d’une durée de 9 ans au profit de l’EARL CHABEUF à compter du 1er novembre 2020 pour un loyer annuel de 84.31 € pour la ZA 57 et 138.68 € pour la ZA 7. Ces prix s’entendent hors charge. Le loyer sera révisé chaque année en fonction de l’indice départemental des fermages.

SUBVENTION AU SOUVENIR FRANÇAIS
Comme chaque année, Madame le Maire présente la demande de subvention de l’association du souvenir français qui a vocation à entretenir les tombes des soldats morts pour la France. Elle propose de renouveler la subvention d’un montant de 60 € d’autant que les crédits avaient été votés au budget en section de fonctionnement.

Madame le maire fait part du fait que dans le litige qui oppose Monsieur LAAGE à la commune (canalisation obstruée et remplacée dont la commune a fait l’avance des frais), la commune a gagné la procédure devant le tribunal judiciaire, le tribunal administratif s’était alors déclaré incompétent pour statuer sur ce cas. Monsieur LAAGE fait appel de cette décision… Affaire à suivre

Madame Gavoille indique également que Monsieur Pierrot DIGONNET souhaite que mis soit mis en place des moyens de sécurisation (passages piétons, trottoirs…) de sorte que les enfants qui viennent de l’impasse des Voissières ou de l’extrémité du village Rue de Mirebeau puissent cheminer en toute sécurité. La voie étant départementale, les renseignements seront pris auprès du conseil départemental qui gère cette route.

La commune cesse de fonctionner avec la carte carburant ATAC au profit de la carte carburant INTERMARCHE.
L’employé communal débutera les travaux du local qui lui est dédié à partir d’octobre.
Le SMOM propose d’installer des composteurs par quartier moyennant finance.
Une vente de récupérateurs d’eau peut être organisée au sein de la commune moyennant une participation financière de 30 € pièce.
La semaine bleue se tiendra du 5 au 11 octobre. Comme chaque année, les membres disponibles du conseil iront rendre visite aux aînés du village.

Un devis pour la pose de panneaux « Interdit sauf usage agricole » Rue de la Vigne sera demandé à l’entreprise Signaux Girod afin d’interdire la circulation sur ce chemin d’AF. En cas d’accident, la mairie ne saurait être tenue responsable.

Les difficultés de bornage étant réglées, les travaux de voirie vont pouvoir débuter.
Madame Frederich a adressé un mot via le site internet de la commune. Il s’agit de remarques concernant le voisinage, le bruit étant en cause. Le maire indique que ces conflits sont en nette recrudescence depuis le début de la crise sanitaire qui est angoissante, le déconfinement exacerbe le phénomène. Aussi, régler de tels conflits ne relève pas de sa compétence, elle recommande chaudement aux uns et aux autres de prôner la tolérance et de s’expliquer calmement. Si aucune entente n’est possible, un conciliateur de justice peut être saisi. Trochères dépend de Monsieur Guy QUESSEVEUR qui se situe Route de Lux à Bèze, il est joignable au 06 85 12 55 36. Des entretiens peuvent avoir lieu dans les locaux de la mairie de Mirebeau-sur-Bèze.

Christiane PERRUCHOT fait part du fait qu’elle s’est rendue à la réunion du SICECO, Monsieur Hugues ANTOINE a été renouvelé dans ses fonctions de président de la clé 4 dont dépend la commune. 10 délégués titulaires ont été élus. 60 communes font partie de cette clé. La prochaine réunion aura lieu à l’automne.
L’échange de terre avec Monsieur Sublet a été acté, les bornes sont posées et le géomètre payé.
Au petit jardinier, l’hôtel à insectes a été abîmé. Cela était-il volontaire ?

Madame BRAMON indique qu’elle a rencontré Madame Maire qui propose de reprendre ses cours d’aide à la détente et à la relaxation. Madame GAVOILLE salue cette initiative et indique qu’elle a déjà animé ce type de séances très appréciées. La salle de réunion peut lui être mise à disposition, cependant, compte tenu du contexte sanitaire et des règles à respecter, il est peut-être préférable d’attendre que le contexte s’apaise afin qu’il ne puisse pas lui être reproché de favoriser les regroupements qui pourraient être source de contamination.

Guillaume MICHEA indique qu’il souhaite faire partie de la commission finances et travaux.
Jean-Baptiste LANCE indique qu’il s’est rendu à la réunion du SIAEP, que des travaux urgents de remplacement de canalisations sont à réaliser sur la commune de Cuiserey notamment sur une longueur de 5 km. Les canalisations de 15 autres kilomètres seront à remplacer à moyen terme sur le territoire d’intervention du syndicat. Le réseau n’a pas subi de travaux depuis plus de 60 ans.

Séance levée à 23h15.


Compte-rendu du conseil municipal du 10 juillet 2020

L’an deux mil vingt le dix juilletà vingt heures trente, le conseil municipal s’est réuni dans la salle de réunion de Trochères, sur convocation adressée le 07juillet2020, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

Approbation du compte rendu du 3 juillet 2020,
Election des délégués pour les élections sénatoriales,
Délégations du maire, délibération
Constitution des différentes commissions,
Tarif de l’eau pour refacturation aux locataires, délibération
Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Jean-Marie BILBAULT, Bérangère DIENST, David GARNACHE, Jean-Baptiste LANCE, Julie BRAMON, Laurent BERNARD, Christian GIBAULT
Absent : Vincent DELORME
Excusé : Guillaume MICHEA procuration à Christiane PERRUCHOT
Secrétaire de séance : B.DIENST

Avant d’ouvrir la séance Madame le maire fait lecture d’un message par lequel elle indique souhaiter travailler de manière apaisée avec l’ensemble du conseil municipal pour que l’ambiance générale du village s’apaise et que chacun retrouve sa sérénité. Chacun et chacune des conseillers municipaux élus les 15 mars et 28 juin dernier a des comptes à rendre à la population et se doit d’œuvrer pour le village.

ELECTION DES DELEGUES POUR LES ELECTIONS SENATORIALES
Madame le Maire indique que le mode de désignation des délégués pour l’élection sénatoriale a dernièrement été modifiée de manière législative aussi, il convient désormais de procéder à une élection en bonne et due forme.
Compte tenu de la population du village, un délégué titulaire et 3 délégués suppléants sont attendus.
Est élue déléguée titulaire, Nathalie GAVOILLE
Sont élus délégués suppléants (dans l’ordre) Jean-Baptiste LANCE, Christiane PERRUCHOT et Jean-Marie BILBAULT. Les procès-verbaux sont rédigés et transportés immédiatement en gendarmerie.

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 3 JUILLET 2020
Le procès-verbal est approuvé à l’unanimité.

DELEGATION AU MAIRE
Madame le Maire indique que, suite à sa dernière élection, et en application de l’article L.2122.22 du code général de collectivités territoriales, il convient de statuer sur l’attribution de délégations qui peuvent lui être attribuées. Ses attributions ont pour but de faciliter la gestion quotidienne des affaires courantes notamment. Aussi, les délégations attribuées au Maire à 9 voix pour et une voix contre sont :
Passer des contrats d’assurance et accepter les indemnités de sinistre afférentes à ses contrats,
Prononcer la délivrance et la reprise des concessions dans le cimetière communal,
Accepter les dons et legs qui ne sont grevés ni de conditions ni de charges,
Fixer la reprise d’alignement en application d’un document d’urbanisme,
Exercer les actions en justice au nom de la commune ou la défense de la commune dans les intentions intentées contre elle,
Régler les conséquences dommageables des accidents dans lesquels sont impliquées des véhicules communaux,
Autoriser au nom de la commune le renouvellement de l’adhésion aux associations dont elle est membre
Procéder à des achats ou signer des devis d’un montant maximal de 5 000 € (cinq mille euros)

CONSTITUTION DES DIFFERENTES COMMISSIONS
Madame le maire indique qu’afin que le conseil municipal soit sollicité pour délibérer en dernier recours, il convient de mettre en place différentes commissions, tant obligatoires que facultatives, afin de traiter les dossiers en amont. La liste des commissions a été envoyée par courriel à tous les membres du conseil au préalable afin que chacun puisse se positionner.
SICECO :
Christiane PERRUCHOT, titulaire
Jean-Marie BILBAULT, titulaire

SIAEP :
Jean-Baptiste LANCE, titulaire
Jean-Marie BILBAULT, suppléant

CORRESPONDANT DEFENSE :
Jean-Baptiste LANCE

COMICE AGRICOLE :
Laurent BERNARD, titulaire
David GARNACHE, suppléant

COMMISSION COMMUNALE DES IMPOTS DIRECTS
Pour rappel, la CCID est constituée de membres titulaires et suppléants proposés par le conseil municipal. Les services des impôts retiendront 6 membres titulaires et 6 membres suppléants. Le maire est membre de droit, un délégué doit être extérieur à la commune. Pour l’heure, la liste n’est pas encore définitivement arrêtée par le service des impôts.

COMMISSION FINANCES :
Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Jean-Marie BILBAULT, Julie BRAMON et Bérangère DIENST

COMMISSION TRAVAUX ET APPEL D’OFFRE
Jean-Baptiste LANCE, Vincent DELORME, Jean-Marie BILBAULT, David GARNACHE et Nathalie GAVOILLE

FÊTES ET CEREMONIES :
Bérangère DIENST et Nathalie GAVOILLE

COMMISSION COMMUNICATION :
Christiane PERRUCHOT et Nathalie GAVOILLE

COMMISSION SECURITE :
Guillaume MICHEA, Jean-Baptiste LANCE, Bérangère DIENST

COMMISSION SOCIALE :
Julie BRAMON, Jean-Marie BILBAULT, Nathalie GAVOILLE

COMMISSION FLEURISSEMENT :
Bérangère DIENST, Guillaume MICHEA, Christiane PERRUCHOT, Jean-Marie BILBAULT, Nathalie GAVOILLE

DELEGUES AU CONSEIL D’ECOLE :
(si besoins, compte tenu du fait que la compétence est devenue intercommunale)
Guillaume MICHEA, titulaire
Bérangère DIESNT, suppléante

TARIF DE L’EAU POUR REFACTURATION AUX LOCATAIRES
Suite à la demande d’anciens locataires de l’installation d’un robinet extérieur ainsi que d’un sous-compteur, il convient de délibérer afin de fixer le tarif de l’eau afin de la facturer aux locataires en place puisque la commune avance les dépenses.
A l’unanimité, le tarif facturé sera le tarif en vigueur auquel la commune aura avancé les frais.

QUESTIONS DIVERSES

Nathalie GAVOILLE fait lecture des courriers du président du conseil départemental ainsi que des conseillers départementaux du territoire.
Elle informe également que des camionnettes circulent sur la commune, il convient donc de rester vigilants.
A l’occasion des festivités du 14 juillet, un défilé aux lampions aura lieu le 13 au soir pour les enfants, une glace individuelle leur sera offerte à l’issue du parcours habituel. Le 14 à 11h30, la population est attendue devant le monument aux morts en gardant les mesures de distanciation, l’apéritif qui s’ensuit traditionnellement sera offert par la commune.
Le vide grenier et le concours de pétanque sont annulés. Le téléthon est en suspens.

Christiane PERRUCHOT indique que le service de valorisation paysagère du département est passé pour l’inspection du village. Ils remettront les résultats en fin d’année. Un trou étrange s’est formé rue de la Croix comme si une charge lourde était tombée sur la chaussée.

Séance levée à 22h50
Prochain conseil le 15 septembre à 20h30


Procès verbal de l’installation du Conseil Municipal et de l’élection du Maire et de trois adjoints

Procès verbal de l’installation du Conseil Municipal et de l’élection du Maire et de trois adjoints, 2 juillet 2020

L’an deux mil vingt, le trois juillet à vingt heures, les membres du conseil municipal de la commune de TROCHERES proclamés par le bureau électoral à la suite des opérations du 28 juillet 2020, se sont réunis dans la salle de la Mairie sur la convocation qui leur a été adressée par le Maire, conformément aux articles L.2121-10 et L.2122-12 du Code général des collectivités territoriales.

Etaient présents Mmes et MM. les conseillers municipaux : Nathalie GAVOILLE, Jean-Marie BILBAULT, Laurent BERNARD, Christiane PERRUCHOT, Bérangère DIENST, Vincent DELORME, Jean-Baptiste LANCE, Guillaume MICHEA, Julie BRAMON, David GARNACHE, Christian GIBAULT
Etaient excusée :

La séance a été ouverte sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, qui, après l’appel nominal, a donné lecture des résultats constatés aux procès-verbaux des élections et a déclaré installer : Nathalie GAVOILLE, Jean-Marie BILBAULT, Laurent BERNARD, Christiane PERRUCHOT, Bérangère DIENST, Vincent DELORME, Jean-Baptiste LANCE, Guillaume MICHEA, Julie BRAMON, David GARNACHE, Christian GIBAULT dans leurs fonctions de conseillers municipaux.

Monsieur Jean-Marie BILBAULT, le plus âgé des membres du Conseil, a pris ensuite la présidence (article L. 2122-8 du CGCT).

Madame Julie BRAMON et Monsieur Jean-Baptiste LANCE ont été désignés assesseurs.


ELECTION DU MAIRE

Premier tour de scrutin

Le Président, après avoir donné lecture des Articles L.2122-4, L.2122-7 et L.2122-8 du Code général des collectivités territoriales, a invité le Conseil à procéder à l’élection du Maire conformément aux dispositions prévues par l’article L.2122-4 et L.2122-7du Code général des collectivités territoriales.
Chaque conseiller municipal, à l’appel de son nom, a remis fermé au Président son bulletin de vote écrit sur papier blanc.
Le dépouillement du vote a donné les résultats ci-après :

Nombre de bulletins trouvés dans l’urne 11
A DEDUIRE : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66
du Code électoral 0
RESTE, pour le nombre des suffrages exprimés 11 Majorité absolue 6

Ont obtenu :
Madame Nathalie GAVOILLE six voix 6
Monsieur Vincent DELORME cinq voix 5

Madame Nathalie GAVOILLE ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamée Maire et a été immédiatement installée.

Madame Nathalie GAVOILLE propose de fixer à TROIS le nombre des adjoints.
Le Conseil Municipal émet un avis favorable à 6 voix pour.


ELECTION DU PREMIER ADJOINT


Il a été procédé ensuite, dans les mêmes formes, et sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, élu Maire, à l’élection du premier adjoint.

Premier tour de scrutin

Le dépouillement du scrutin a donné les résultats suivants :
Nombre de bulletins trouvés dans l’urne 11
A DEDUIRE : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66
du Code électoral 0
RESTE, pour le nombre des suffrages exprimés 11
Majorité absolue 6

Ont obtenu :
Madame Julie BRAMON quatre voix 4
Madame Christiane PERRUCHOT sept voix 7


Madame Christiane PERRUCHOT ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamée 1er Adjoint et a été immédiatement installée.

ELECTION DU DEUXIEME ADJOINT


Il a été procédé ensuite, dans les mêmes formes, à l’élection du second adjoint.

Premier tour de scrutin

Le dépouillement du scrutin a donné les résultats suivants :
Nombre de bulletins trouvés dans l’urne 11
A DEDUIRE : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66
du Code électoral 0
RESTE, pour le nombre des suffrages exprimés 11
Majorité absolue 6

Ont obtenu :
Madame Julie BRAMON cinq voix 5
Monsieur Guillaume MICHEA six voix 6

Monsieur Guillaume MICHEA ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamé 2nd Adjoint et a été immédiatement installé.


ELECTION DU TROISIEME ADJOINT

Il a été procédé dans les mêmes formes, à l’élection du troisième adjoint.

Premier tour de scrutin

Le dépouillement du scrutin a donné les résultats suivants :
Nombre de bulletins trouvés dans l’urne 11
A DEDUIRE : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66
du Code électoral 1
RESTE, pour le nombre des suffrages exprimés 10
Majorité absolue 6

Ont obtenu :
Madame Julie BRAMON quatre voix 4
Monsieur David GARNACHE deux voix 2
Monsieur Jean-Baptiste LANCE quatre voix 4
Blanc une voix 1
Les résultats de ce scrutin ne permettant pas de designer le troisième adjoint, il y a lieu de procéder à un second scrutin,

Second tour de scrutin

Le dépouillement du scrutin a donné les résultats suivants :
Nombre de bulletins trouvés dans l’urne 11
A DEDUIRE : bulletins litigieux énumérés aux articles L 65 et L 66
du Code électoral 1
RESTE, pour le nombre des suffrages exprimés 10
Majorité absolue 6

Ont obtenu :
Madame Julie BRAMON quatre voix 4
Monsieur Jean-Baptiste LANCE six voix 6
Blanc une voix 1

Monsieur Jean-Baptiste LANCE ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamé 3ème Adjoint et a été immédiatement installé.

ELECTIONS DES DELEGUES AU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU BASSIN VERSANT DE LA BEZE ET DE L’ALBANE


Le Maire demande au Conseil Municipal de procéder à l’élection de deux délégués titulaires et deux délégués suppléants en qualité de membres du Syndicat Intercommunal du Bassin versant de la Bèze et de l’Albane.

Le Conseil Municipal désigne :
1) Monsieur David GARNACHE
2) Monsieur Jean-Marie BILBAULT, délégués titulaires,
et
1) Madame Julie BRAMON
2) Monsieur Laurent BERNARD, délégués suppléants


AUTOMATE D’ALERTE

Le maire indique que la Préfecture en cas d’évènements importants et notamment climatiques appelle les conseillers municipaux afin qu’ils relayent l’information. L’ordre de contact est celui-ci.
Nathalie GAVOILLE
Christiane PERRUCHOT
Guillaume MICHEA
Jean-Baptiste LANCE
Jean-Marie BILBAULT
David GARNACHE

INDEMNITE DU MAIRE ET DES ADJOINTS

Mme. le Maire explique que les indemnités des élus sont prévues à l’article L.2123-23 du CGCT. Le conseil municipal peut décider du taux de cette indemnité qui, pour une collectivité de moins de 500 habitants est fixée pour le maire à 25.5% de l’indice terminal de la fonction publique territoriale, pour les adjoints le taux est de 9.9 % de l’indice terminal de la fonction publique territoriale.

Madame le Maire propose que l’indemnité du Maire soit 100% de l’indice de référence soit 991.80 € brut mensuel, le conseil accepte à 6 voix pour et 5 voix contre.

Madame le Maire indique qu’il convient que les adjoints perçoivent également des indemnités et propose que celles-ci soient de 100 % aussi soit 385.05 € brut mensuel.
Le conseil refuse à 6 voix contre et 5 pour.

Madame Bramon fait part de son désaccord concernant l’attribution de la rémunération à hauteur de 100% impactant directement le budget de la commune. 

Les discussions s’engagent et il en ressort que le montant global de ces indemnités vont fortement amputer le budget communal et qu’il serait plus opportun de les diminuer. Aussi, le conseil municipal propose que le montant des indemnités soit égal aux montants des indemnités perçues par les adjoints du mandat précédent.
A 6 voix pour, 1 voix contre et 2 abstentions les 3 adjoints percevront donc chacun 4.5 % de l’indice brut terminal.


En résumé :
Nathalie GAVOILLE, Maire :
25.5 % de l’indice brut 1027 (représentant 100 % de l’indemnité maximale de l’indice brut 1027) soit 991.80 € brut mensuel

Madame Christiane PERRUCHOT, 1er adjoint :
4.5 % de l’indice brut 1027 (représentant 45.45 % de l’indemnité maximale qui est de 9.9 % de l’indice brut 1027) soit 163.35 € brut mensuel

Monsieur Guillaume MICHEA, 2ème adjoint :
4.5 % de l’indice brut 1027 (représentant 45.45 % de l’indemnité maximale qui est de 9.9 % de l’indice brut 1027) soit 163.35 € brut mensuel
Monsieur Jean-Baptiste LANCE, 3ème adjoint :
4.5 % de l’indice brut 1027 (représentant 45.45 % de l’indemnité maximale qui est de 9.9 % de l’indice brut 1027) soit 163.35 € brut mensuel


DIT que ces taux seront appliqués à compter du 03 juillet 2020 et que les crédits nécessaires sont inscrits au budget 2020.


Le conseil municipal se réunira le 10 juillet prochain à 20h30.

La séance est levée à 21h30

Conseil municipal du mardi 2 juin 2020

Le conseil municipal se réunit mardi 2 juin à 20h30, exceptionnellement dans la salle de réunion, de façon à respecter les gestes barrière.

A l’ordre du jour :

– approbation des comptes rendus des 11 février et 10 mars 2020

– choix de la banque pour les travaux de voirie, délibération

– votre du taux des taxes des impôts locaux

– réparation de l’horloge des cloches de l’église

– questions diverses

COMPTE-RENDU DE CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 12 MARS 2019

L’an deux mil dix neuf le douze mars à vingt heures trente, le conseil municipal s’est réuni en Mairie de Trochères, sur convocation adressée le 7 mars 2019, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

Approbation du compte rendu du 12 février 2019,
Modification du périmètre du SICECO, délibération,
Refacturation des ordures ménagères aux locataires communaux, délibération,
Augmentation du temps de travail de l’employé communal, délibération,
Préparation du budget 2019,
Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Guillaume MICHEA, Jean-Marie BILBAULT,
Excusés : Bérangère DIENST procuration à Vincent DELORME, Pascale BERNARD
Absents : Christophe GAVOILLE
Secrétaire de séance : Christiane PERRUCHOT

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 12 février 2019
Le compte-rendu est approuvé à l’unanimité.

MODIFICATION DU PERIMETRE DU SICECO
Madame le Maire indique que le SICECO est sollicité pour accueillir au sein de son périmètre la communauté de communes du Pays Chatillonnais, il convient maintenant d’approuver cette demande. A l’unanimité le conseil municipal valide l’adhésion au SICECO de cette nouvelle collectivité.

REFACTURATION DES ORDURES MENAGERES AUX LOCATAIRES
Précédemment la communauté de communes Mirebellois et Fontenois facturait les ordures ménagères directement à l’occupant d’un logement, qu’il soit propriétaire ou locataire, suite à la mise à jour par les communes d’une liste fournie par l’EPCI.
A compter de 2019, le mode de facturation des ordures ménagères par la communauté de communes Mirebellois et Fontenois est modifié de sorte que l’EPCI ne facture plus que les propriétaires des logements. Il appartient donc aux propriétaires de se faire rembourser la facture d’enlèvement des ordures ménagères par les locataires.
Madame le Maire propose donc d’adresser chaque année un titre de recette aux personnes titulaires d’un bail de location pour chacun de ses deux logements communaux. Le montant de ce titre sera calculé en fonction de la composition de la famille occupante ainsi que des derniers tarifs en vigueur indiqués par le service ordures ménagères de la communauté de communes Mirebellois et Fontenois.
A l’unanimité, le conseil municipal accepte cette proposition et charge le Maire d’adresser chaque année un titre de recette aux locataires en paiement de la redevance d’enlèvement des ordures ménagères

AUGMENTATION DU TEMPS DE TRAVAIL DE L’EMPLOYE COMMUNAL
Madame le maire avait engagé une réflexion concernant l’augmentation du temps de travail de l’employé communal.
Elle rappelle que de nombreux projets sont en cours et notamment la valorisation paysagère.
L’augmentation de son temps de présence sur la commune permettra d’avoir moins recours aux entreprises extérieures pour effectuer certains travaux.
A l’unanimité le conseil municipal accepte l’augmentation du temps de travail de l’employé communal, qui passe de 14 heures actuellement à 21 heures à compter du 1er avril 2019.

QUESTIONS DIVERSES
Nathalie GAVOILLE remercie Trochères Loisirs pour avoir organisé le carnaval, une vingtaine d’enfants ont participé. Dimanche ont eu lieu les « talents cachés ». Deux belles journées pleines de succès.
Elle indique avoir adressé un courrier à Monsieur Sublet, Président de l’Association Foncière afin d’intégrer à la voirie communale la rue de la Vigne (qui s’avère être un chemin de l’Association Foncière) que la commune entretient régulièrement, dans l’optique d’y réaliser de véritables travaux de voirie puisque de nombreux Trécariens empruntent cette voie.
La sénatrice Anne Catherine Loisier passera en mairie le 15 mars prochain à 10h pour faire un point.
La commission de valorisation paysagère en vue d’octroyer une fleur passera le 25 avril à 10h30 pour faire le tour du village et formuler des observations quant aux améliorations à effectuer.
Un mariage aura lieu le 18 mai prochain.
Il convient d’organiser le tour de garde pour les élections européennes du dimanche 26 mai 2019.
Bérangère Dienst indique que les tarifs de l’eau ont augmenté.
Vincent Delorme indique que la porte du chalet de la station d’épuration a été arraché, la SAUR est prévenue via le SIAEP. La lampe sur l’automate d’assainissement Chemin du Moulin ne fonctionne pas.
Les jardinières seront remises en place fin avril, le chalet des petits jardiniers est réparé.

Séance levée à 23h25

COMPTE-RENDU DE CONSEIL MUNICIPAL DU 13 février 2018

L’an deux mil dix huit le treize février à vingt heures, le conseil municipal s’est réuni en Mairie de Trochères, sur convocation adressée le 7 février 2018, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

  • Approbation du compte rendu du 12 décembre 2017,
  • Modification des statuts du SICECO, délibération
  • Préparation du budget avec définition des travaux et achats à programmer en 2018
  • Questions diverses.

 Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Guillaume MICHEA, Jean-Marie BILBAULT

Excusés : Christophe GAVOILLE procuration à Nathalie GAVOILLE, Bérangère DIENST procuration à Guillaume MICHEA

Absents : Pascale BERNARD, Vincent DELORME

Secrétaire de séance : Christiane PERRUCHOT,

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 13 février 2018

Le compte-rendu du 12 décembre 2017 est approuvé à l’unanimité.

Madame le Maire indique qu’il convient d’ajouter à l’ordre du jour le transfert de la compétence « animation » de la GEMAPI à l’EPCI.

Le conseil municipal accepte à l’unanimité.

TRANSFERT DE LA COMPETENCE ANIMATION DE LA GEMAPI A L’EPCI

Madame le maire présente la délibération de la communauté de communes qui sollicite les communes membres afin de leur transférer la part « animation » de la compétence GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et protection des inondations) actuellement déléguée au SIBA.

Actuellement, le SIBA demande 0.30 € par habitant pour gérer ce service. Aucun calcul n’est présenté par l’EPCI afin de pouvoir comparer ces coûts. Au 1er janvier 2018, la loi MAPTAM a transféré d’office les compétences obligatoires de la GEMAPI aux EPCI. Afin de financer cette nouvelle compétence, l’EPCI met en place la taxe GEMAPI dont le mode de calcul n’est pas arrêté lui non plus.

En conséquence, à 2 voix pour, 3 contre et une abstention le conseil municipal ne transfère pas la compétence à la communauté de communes.

MODIFICATION DES STATUTS DU SICECO

Madame le Maire présente la modification des statuts du SICECO qu’il convient d’approuver.

En effet, suite à la création de 11 nouvelles communautés de communes après fusion de plusieurs EPCI en 2017, il convient de les intégrer au SICECO sous leur nouvelle appellation.

D’autre part, le SICECO se dote d’un nouveau service : le service voirie. Il propose aux communes après signature d’une convention d’entretenir la voirie, les travaux devant rester de faible ampleur. Les communes n’ont aucune obligation de souscrire à ce service.

A l’unanimité, le conseil municipal accepte ces modifications de statuts.

QUESTIONS DIVERSES

DEMANDE DE SUBVENTION DE LA CLASSE DE CM2 DE L’ECOLE PRIMAIRE DE BELLENEUVE

Madame le maire indique qu’elle a reçu une demande de subvention de la classe des CM2 de l’école de Belleneuve, qui envisage une semaine de voyage scolaire à Dijon avec apprentissage intensif de la natation et quelques visites culturelles avec logement au centre de rencontres internationales.

L’ensemble du conseil municipal choisit d’attribuer à la classe de CM2 la somme de 50 € à l’unanimité afin de réaliser ce projet qui n’avait pu être budgétisé plus tôt dans l’année.

COMMISSION TRAVAUX DE LA PLACE

La municipalité souhaite engager une grande réflexion sur le devenir de la place communale (cour de la salle de réunions, préau, circulation sur la place, emplacement de bus, local pour l’employé communal…).

La première réunion a eu lieu le 30 janvier 2018, les riverains concernés ont été convoqués ainsi que tous ceux qui ont émis le souhait de participer à cette réflexion.

La priorité numéro 1 est la création d’un local pour l’employé communal, la seconde sera la circulation et enfin la troisième sera de se pencher sur le devenir du préau (modification, suppression, déplacement…).

Dans tous les cas, il conviendra d’être vigilant quant aux nuisances sonores.

Guillaume MICHEA précise que certains arbres débordent des propriétés : il conviendrait de les faire élaguer. Un courrier sera adressé aux intéressés.

Christiane PERRUCHOT indique qu’à la demande du maire, elle a complété le dossier de participation au concours « Rubans du Patrimoine » et elle en est vivement remerciée.

Elle demande que les poubelles du lavoir, de l’abri bus, vers la benne à verre soient vidées régulièrement, les ripeurs ne les ramassant plus. L’employé communal sera en charge de cette tâche, Monsieur Perrin s’est proposé de vider celle de la cour régulièrement. Madame le Maire lui mettra des sacs à disposition.

Nathalie GAVOILLE indique que les écoles de Fontaine, Bèze et Mirebeau verront la fermeture d’une classe.

Elle indique que Madame Perrin remercie la commune à l’occasion du décès de Monsieur Clément PETIOT.

Elle rappelle également qu’une convention de mise à disposition du matériel (avec inventaire précis) avait été élaborée par le précédent conseil municipal en septembre 2012, présentée à la Présidente de l’association Trochères Loisirs et signée par les deux parties en décembre 2012.

La séance est levée à 23h10.

COMPTE-RENDU DE CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 13 février 2018

L’an deux mil dix huit le treize février à vingt heures, le conseil municipal s’est réuni en Mairie de Trochères, sur convocation adressée le 7 février 2018, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

Approbation du compte rendu du 12 décembre 2017,
Modification des statuts du SICECO, délibération
Préparation du budget avec définition des travaux et achats à programmer en 2018
Questions diverses.

Étaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Guillaume MICHEA, Jean-Marie BILBAULT
Excusés : Christophe GAVOILLE procuration à Nathalie GAVOILLE, Bérangère DIENST procuration à Guillaume MICHEA
AbsentS : Pascale BERNARD, Vincent DELORME
Secrétaire de séance : Christiane PERRUCHOT

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 13 février 2018
Le compte-rendu du 12 décembre est approuvé à l’unanimité.

Madame le Maire indique qu’il convient d’ajouter à l’ordre du jour le transfert de la compétence « animation » de la GEMAPI à l’EPCI
Le conseil municipal accepte à l’unanimité

TRANSFERT DE LA COMPETENCE ANIMATION DE LA GEMAPI A L’EPCI
Madame le maire présente la délibération de la communauté de communes qui sollicite les communes membres afin de leur transférer la part « animation » de la compétence GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et protection des inondations) actuellement déléguée au SIBA.
Actuellement le SIBA demande 0.30 € par habitant pour gérer ce service. Aucun calcul n’est présenté par l’EPCI afin de pouvoir comparer ces coûts. Au 1er janvier 2018, la loi MAPTAM a transféré d’office les compétences obligatoires de la GEMAPI aux EPCI, l’EPCI afin de financer cette nouvelle compétence met en place la taxe GEMAPI dont le mode de calcul n’est pas arrêté lui non plus.
En conséquence, à 2 voix pour, 3 contre et une abstention le conseil municipal ne transfère pas la compétence à la communauté de communes.

MODIFICATION DES STATUTS DU SICECO
Madame le Maire présente la modification des statuts du SICECO qu’il convient d’approuver.
En effet, suite à la création de 11 nouvelles communautés de communes après fusion de plusieurs EPCI en 2017, il convient de les intégrer au SICECO sous leur nouvelle appellation.
D’autre part, le SICECO se dote d’un nouveau service : le service voirie. Il propose aux communes après signatures d’une convention d’entretenir la voirie, les travaux devant rester de faible ampleur. Les communes n’ont aucune obligation de souscrire à ce service.
A l’unanimité, le conseil municipal accepte ces modifications de statuts.

QUESTIONS DIVERSES
– DEMANDE DE SUBVENTION DE LA CLASSE DE CM2 DE L’ECOLE PRIMAIRE DE BELLENEUVE
Madame le maire indique qu’elle a reçu une demande de subvention de la classe des CM2 de l’école de Belleneuve, qui envisage une semaine de voyage scolaire à Dijon avec apprentissage intensif de la natation et quelques visites culturelles avec logement au centre de rencontres internationales.
L’ensemble du conseil municipal choisit d’attribuer à la classe de CM2 la somme de 50 € à l’unanimité afin de réaliser ce projet qui n’avait pu être budgétisé plus tôt dans l’année.

  • COMMISSION TRAVAUX DE LA PLACE
    La municipalité souhaite engager une grande réflexion sur le devenir de la place communale (cour de la salle de réunions, préau, circulation place communale, emplacement de bus, local pour l’employé communal…).
    La première réunion a eu lieu le 30 janvier 2018, les riverains concernés ont été convoqués ainsi que tous ceux qui ont émis le souhait de participer à cette réflexion.
    La priorité numéro 1 est la création d’un local pour l’employé communal, la seconde sera la circulation et enfin la troisième sera de se pencher sur le devenir du préau (modification, suppression, déplacement…).
    Dans tous les cas, il conviendra d’être vigilant quant aux nuisances sonores.

Guillaume MICHEA précise que certains arbres débordent des propriétés : il conviendrait de les faire élaguer.
Un courrier sera adressé aux intéressés.

Christiane PERRUCHOT indique qu’à la demande du maire, elle a complété le dossier de participation au concours « Rubans du Patrimoine » et elle en est vivement remerciée.
Elle demande que les poubelles du lavoir, de l’abri bus, vers la benne à verre soient vidées régulièrement, les ripeurs ne les ramassant plus. L’employé communal sera en charge de cette tâche, Monsieur Perrin s’est proposé de vider celle de la cour régulièrement. Madame le Maire lui mettra des sacs à disposition.

Nathalie GAVOILLE indique que les écoles de Fontaine, Bèze et Mirebeau verront la fermeture d’une classe.
Elle indique que Madame Perrin remercie la commune à l’occasion du décès de Monsieur Clément PETIOT.
Elle rappelle également qu’une convention de mise à disposition du matériel (avec inventaire précis) avait été élaborée par le précédent conseil municipal en septembre 2012, présentée à la Présidente de l’association Trochères Loisirs et signée par les deux parties en décembre 2012.

La séance est levée à 23h10.

Compte-rendu du conseil municipal du 12 décembre 2017

L’an deux mil dix sept le douze décembre à vingt heures, le conseil municipal s’est réuni en Mairie de Trochères, sur convocation adressée le 6 décembre 2017, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

  • Approbation du compte rendu du 7 novembre 2017,
  • Renouvellement du contrat de l’employé communal,
  • Mise en place du RIFSEEP,
  • Amortissement des travaux du SICECO, branchement de prises d’illuminations,
  • Adoption de la méthode dérogatoire pour le calcul des attributions de compensation,
  • Flash de fin d’année,
  • Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie GAVOILLE, Christiane PERRUCHOT, Bérangère DIENST, Guillaume MICHEA, Vincent DELORME, Jean-Marie BILBAULT

Excusés : Christophe GAVOILLE procuration à Nathalie GAVOILLE, Pascale BERNARD procuration à Jean-Marie BILBAULT

Secrétaire de séance : Christiane PERRUCHOT

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 7 novembre 2017

Le compte-rendu du 7 novembre est approuvé à l’unanimité.

Madame le Maire indique qu’il convient d’ajouter à l’ordre du jour la décision modification n°2.

Le conseil municipal accepte à l’unanimité

DECISION MODIFICATIVE N°2

Madame le Maire indique qu’il convient de créditer le compte 66 d’un montant 25.22 € en puisant sur le compte 65 article 65548.

A l’unanimité le conseil accepte cette décision modificative.

RENOUVELLEMENT DU CONTRAT DE L’EMPLOYE COMMUNAL

Madame le Maire indique que le contrat de l’employé communal prend fin le 31 janvier 2017. Compte tenu de son implication, ses compétences, elle propose de le titulariser. A l’unanimité le conseil approuve cette proposition, un courrier lui sera adressé afin de lui proposer ce choix.

MISE EN PLACE DU RIFSEEP

Le décret 2014-513 du 20 mai 2014 a instauré le « Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel (RIFSEEP) ».

Il remplace la totalité des primes actuelles à l’exception du supplément familial. L’arrêté d’attribution annoncera le montant annuel de la prime, celle-ci sera versée mensuellement. Le plafond de prime proposée à un agent de catégorie C selon le décret est de 11 340 €. Les critères d’attribution et la périodicité de revalorisation de la cotation des missions de l’agent seront abordés ultérieurement.

AMORTISSEMENT DES TRAVAUX DU SICECO

Compte tenu du faible montant induit par la facture d’installation des prises pour les illuminations, il n’est pas nécessaire d’amortir ces travaux.

ADOPTION DE LA METHODE DEROGATOIRE POUR LE CALCUL DES ATTRIBUTIONS DE COMPENSATION

Madame le Maire indique qu’il convient à nouveau de délibérer sur les montants des attributions de compensation en ce qui concerne la compétence scolaire. Elle rappelle que, dans un premier temps, les conseils municipaux ont approuvé le rapport réalisé par le président de la communauté de communes, qui reprenait les dépenses et les recettes de fonctionnement et d’investissement des années antérieures afin de calculer un coût. Deux méthodes de calcul ont été proposées, la méthode de droit commun et la méthode dérogatoire, il s’avère que la méthode dérogatoire est davantage favorable à la collectivité. Aussi, à l’unanimité le conseil municipal retient cette méthode de calcul pour les attributions de compensations pour la commune de Trochères. Ce calcul est figé pour une durée de 5 ans.

QUESTIONS DIVERSES

Madame Gavoille indique que le thème des petits jardiniers pour l’année prochaine est « mobile et volubile », les séances reprendront au petit jardin à compter du 21 avril prochain.

Les locataires se plaindraient de dépenses énergétiques trop importantes malgré le remplacement des radiateurs cette année et l’année dernière, aussi des organismes seront contactés afin de procéder à des études thermiques.

Vincent Delorme demande quelle quantité de gravier il convient commander compte tenu du coût des frais de transport. Graviers qui seront installés sur le côté de l’église, ainsi que devant la mairie et le cimetière.

Jean-Marie Bilbault demande si les cloches sonneront à nouveau. Le maire répond par l’affirmative, cependant avec la poussière des travaux, les cloches se sont déréglées, tandis qu’il reste un câble électrique à passer afin d’achever l’éclairage. Dès que l’employé communal trouvera le temps de réaliser ces travaux avec l’aide de M. Delorme, l’entreprise Frotey sera contactée pour venir nettoyer les cloches et procéder à l’entretien annuel. M. Bilbault demande également quand la commission travaux de la place se réunira ?

Monsieur Garnache ne souhaite plus louer la parcelle « Creux de mines » au tarif actuel, il demande que des travaux y soient réalisés (apport de terre) ou bien que le coût de la location soit diminué. Le conseil propose de lui louer cette parcelle pour la somme de 150 €.

Guillaume Michéa demande où en est la décision prise par l’EPCI concernant les rythmes scolaires. Il ajoute que les voitures roulent de manière excessive en venant de Belleneuve, il propose l’installation d’un coussin berlinois ou de bandes rugueuses. Le conseil Départemental sera consulté.

La séance est levée à 22h20.

Compte-rendu du conseil municipal du 11 juillet 2017

L’an deux mil dix sept le onze juillet à vingt heures, le conseil municipal s’est réuni en Mairie de Trochères, sur convocation adressée le 6 juillet 2017, sous la présidence de Madame Nathalie GAVOILLE, Maire, avec l’ordre du jour ci-après :

  • Approbation du compte rendu du 23 mai 2017,
  • Recours au service d’instruction des autorisations d’urbanisme,
  • Point sur les travaux en cours et à venir,
  • Reconstitution des diverses commissions,
  • Questions diverses.

Etaient présents : Nathalie Gavoille, Jean-Marie Bilbault, Christiane PERRUCHOT, P. BERNARD

Excusés : Christophe GAVOILLE procuration à Nathalie GAVOILLE,

Absents : Bérangère DIENST, Guillaume MICHEA, V. Delorme

Secrétaire de séance : P. BERNARD

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU 23 mai 2017

Le compte-rendu du 23 mai est approuvé à l’unanimité.

RECOURS AU SERVICE D’INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D’URBANISME

Madame le Maire rappelle que, suite au désengagement de l’Etat concernant l’instruction des dossiers d’urbanisme déposés et enregistrés en mairie à compter du 1er janvier 2018, le PETR (pôle d’équilibre territorial) s’est doté d’un service d’instruction de ces mêmes dossiers d’urbanisme moyennant cotisation annuelle. Aussi, il convient de signer la convention d’adhésion au service. Le coût de ce service pour l’année 2018 sera de 2 € par habitant pour le droit d’entrée. Plus une cotisation à part fixe représentant 60% du budget annexe dédié au service et voté annuellement, plus une cotisation variable qui sera fonction du nombre de dossiers déposés sur la période par la commune et fonction de la grille de qualification Equivalent Permis de Construire.

A l’unanimité, le conseil accepte l’adhésion à ce nouveau service d’instruction des autorisations d’urbanisme et autorise Madame le Maire à signer tous documents en rapport avec ce dossier.

POINT SUR LES TRAVAUX EN COURS ET A VENIR

L’église : Le retrait de l’enduit ciment progresse bien. Les ouvriers découvrent des pierres qui ne sont pas en très bon état : en effet, l’enduit ciment étant étanche, il a pour effet de retenir l’eau qui remonte dans les pierres par capillarité, l’empêchant de s’évaporer. Cette eau retenue détériore les pierres.

Certains joints sont très abîmés, ils sont donc nettoyés au maximum. Les pierres seront jointoyées, l’enduit sera réalisé à la chaux ce qui laissera les pierres respirer.

Sur le côté qui fait face à la salle de réunion, en hauteur, un œil de bœuf a été mis au jour. Il sera mis en valeur lors de la pose de l’enduit dans le but de le faire ressortir. Il a été découvert également que la charpente a été posée de manière bancale. Le contrefort arrière qui est complètement fait de béton a dû être réalisé à une époque où l’édifice devait s’affaisser, il servait à consolider ses appuis. Un étau de fer a également jadis été posé afin de maintenir les murs pour éviter qu’ils ne « s’écartent » davantage. Une tâche rose a été mise au jour côté logement : elle restera en l’état, il s’agit de l’endroit où se situait l’ancien préau de l’école. De plus, à certains endroits, les joints sont plutôt rosés car, à l’époque, les maçons mélangeaient de la brique au ciment, ce qui lui donnait cette couleur.

Il conviendrait de déplacer l’évacuation d’eau de pluie (côté salle de réunion) qui court le long de la façade et de modifier la pente du chéneau (côté cimetière) afin de supprimer les tuyaux disgracieux. L’abri construit sur le côté de l’église où est stocké le barnum sera détruit. Un conseiller se propose de garder ce barnum chez lui dans l’attente d’une solution.

Le préau : Madame le Maire a rencontré la MICA (Mission Conseil et Assistance aux collectivités)

Après avoir exposé le projet de transformation du préau en local communal, Monsieur Philippe Gognat, du service de la Mica du conseil départemental, a émis plusieurs remarques :

  • Il conviendrait d’ouvrir le mur de la cour de la salle de réunion afin de mettre la place en valeur,
  • Un nouvel abri pourrait être construit, tandis que l’emplacement de stationnement du bus pourrait être redéfini….

Monsieur Gognat a fait parvenir un rapport en mairie accompagné d’un questionnaire afin de guider les élus sur les réels besoins de la commune et les orientations prioritaires à fixer. Chacun doit y réfléchir afin de compléter le document pour voir le projet avancer.

RECONSTITUTION DES DIVERSES COMMISSIONS

Madame le Maire propose de reporter ce point au prochain conseil afin que l’assemblée soit complète et que chacun puisse se positionner sur les différentes commissions pour remplacer les conseillers démissionnaires dans ces commissions.

QUESTIONS DIVERSES

Réunion SDIS

Monsieur Bilbault indique qu’il s’est rendu à une réunion organisée par la préfecture le 4 juillet et concernant la défense incendie. La défense du village est correcte à l’exception de la ferme de Saurois qui nécessitera une étude particulière.

La séance est levée à 22h30.