Mots-clés

Les travaux de rénovation de l’église ont été réceptionnés jeudi 16 novembre avec les deux entreprises qui sont intervenues sur le chantier, l’entreprise Guerra et Is couverture. Il reste encore quelques menus travaux annexes, comme le raccordement de l’eau au cimetière qui sera prêt au printemps. Les bouteilles de gaz du chauffage de l’église doivent aussi être réinstallées dans la ruelle, côté logements communaux. Elles seront enfermées dans une cage métallique pour des raisons de sécurité, sur un lit de graviers.

De l’avis général, la restauration est une réussite. Elle est aussi gage de maintien du bon état du bâtiment, puisque les enduits à la chaux vont désormais permettre à la pierre de respirer et de ne plus s’abîmer lors des périodes de gel et dégel. Nombre de pierres étaient d’ailleurs en très mauvais état, surtout dans la ruelle, côté des logements communaux, en raison d’un faible ensoleillement et d’une humidité constante. L’habileté des ouvriers de l’entreprise Guerra, habituée à travailler sur les Monuments Historiques, a permis de les réparer sans les remplacer.

Des ajustements au projet initial sont intervenus au fur et à mesure du déroulement du chantier qui avait démarré en juin 2017. Il a notamment été procédé à la démolition du contrefort en béton situé dans le cour de la salle communale. Il avait été édifié pour supporter le poids de l’édifice. Depuis, le plafond de l’église a été rabaissé, justement pour alléger la charge de la voûte et de la charpente sur les façades. Si bien qu’il était devenu inutile.

La modification du plafond explique d’ailleurs que l’oeil de boeuf, situé côté salle communale, est aveugle : le plancher a été construit à ce niveau, alors qu’autrefois, on suppose qu’il était orné d’un vitrail comme celui situé sur le pignon d’entrée. Jusqu’alors à peine visible, l’oeil de boeuf arrière a été mis en valeur en mettant les pierres d’entourage en relief et en dessinant, à l’intérieur, le blason de la commune. Une suggestion de l’entreprise Guerra.

Pour des raisons esthétiques et en raison de sa proximité avec l’édifice, il a également été décidé de supprimer le petit préau. De fait, le revêtement du mur du cimetière a été refait ainsi que les descentes d’eaux pluviales.

Il également été décidé de vieillir l’enduit à la chaux teinté ocre jaune par des petits trous répartis sur toutes les façades. Il a fallu aussi rectifier une partie des dalles de la ruelle abîmées par les anciennes descentes pluviales. L’entreprise Guerra a brillamment résolu le problème en faisant de fausses dalles de pierre : très réussi !
L’inauguration est fixée au samedi 28 avril 2018 à 15h avec un intermède musical.

D’ici là, les habitants profiteront pleinement de l’embellissement de l’église lors de son éclairage de fin d’année.

 

Publicités