Mots-clés

Nous venons de déposer notre projet de financement participatif sur la plateforme ULULE (Cliquez sur le nom pour découvrir la plateforme) où il sera visible au moment du lancement de la campagne, le 5 septembre 2016. La collecte d’un montant de 5.000 euros par internet, doublée de dons par chèques à l’ordre du Trésor Public, durera tout le mois de septembre.

Une page Facebook « Trochères Mairie » a également été créée : elle permet aux utilisateurs du réseau social d’être informés de notre initiative. Elle est accessible même vous n’êtes pas inscrit sur le réseau social : tapez facebook trochères mairie dans votre moteur de recherche.

Rappelons que la dépense  s’élève à 45 600 euros : elle financée avec des subventions de l’Etat, du Conseil départemental de la Côte-d’Or et la réserve parlementaire du député Rémi Delatte et par autofinancement, dont la collecte.

Toutes les subventions sont désormais notifiées : Etat (DETR), 13.300 € ;  conseil départemental de la Côte-d’Or, 13.000 € et réserve parlementaire, 3.000 €. Soit 63% de la dépense.
Les travaux consistent à restaurer les 325 m2 de façades, exclusivement avec des matériaux naturels : un mortier fait de chaux mélangé à du sable local remplacera les enduits  aujourd’hui à base de ciment. Matériau respirant par excellence, la chaux évitera à l’avenir, les effets du gel et de l’humidité qui ont provoqué des fissures et la chute de plaques. Les travaux prévoient également un assainissement des pierres de taille ainsi qu’une réfection des plus abîmées.

La couche finale sera un badigeon de chaux teinté avec des terres naturelles. L’entreprise Guerra à Dijon dont le dirigeant, Paul Guerra, a fait son Tour de France avec les Compagnons du Devoir, a été choisie pour son palmarès de restaurations traditionnelles.

egliseplanlargeD’ores et déjà, la presse locale s’est fait écho de ce projet : Le Bien Public du 17 juin 2016, Djon L’Hebdo du 15 juin, et la radio RCF Dijon-Bourgogne. Cette information a spontanément suscité des dons par chèque (340 euros) d’amoureux du patrimoine rural vivant en Côte-d’Or. Qu’ils soient remerciés…

D’ici fin août, la municipalité vous tiendra informé de la procédure (out simple) à suivre pour participer à cette opération de financement participatif, qui concourt non seulement à l’entretien de ce bâtiment communal, mais aussi à alléger les dépenses de la commune.

Cliquez sur le texte en rouge pour télécharger les articles

La Une du Bien Public

et L’article du Bien Public

bp

 

L’article de Dijon L’Hebdo

cinqmille

Publicités