Mots-clefs

,

Le maire et le conseil municipal invitent les habitants de Trochères le mercredi 11 novembre à 11h30 pour la commémoration du souvenir.

Rendez-vous devant le Monument aux Morts.

A l’issue de la cérémonie, une exposition sur le Général Viard, enfant du pays, réalisée par Mme Legoux de Mirebeau, sera installée à la salle de réunion où un apéritif sera offert.

L’exposition sera ouverte jusqu’à 17h.

Louis-René Viard est né à Mirebeau-sur-Bèze le 1er novembre 1862 où habitaient ses grands-parents et ses parents qui s’installèrent quelques années plus tard à Trochères. Son père y exerce le métier de maréchal ferrant.

Scolarisé à l’école publique de Mirebeau probablement jusqu’en 1876, il reste à Trochères jusqu’à l’âge de 20 ans pour travailler dans des exploitations agricoles.

Le 3 décembre 1883, il est tiré au sort pour effectuer son service militaire au 130ème régiment d’infanterie à Mayenne, dans le nord de la France.
C’est le début d’une carrière militaire de presque 38 années qui le conduira successivement de 1843 à 1914 en Algérie, au Tonkin (Indochine française) et en Afrique (Sénégal, Congo, Tchad).

De septembre 1914 à septembre 1918, il participe à la grande guerre, notamment sur le front de Verdun et la termine avec le grade de colonel.

En mars 1919, il intègre la Mission Militaire Française, mise à la disposition du Comité National Polonais, pour participer à la libération de ce pays occupé par l’armée soviétique dans la région Nord de l’Ukraine. Il commande alors le 7ème Régiment de Chasseurs Polonais avant d’être nommé général dans l’armée polonaise.
Il rentre en France fin 1920 où il termine sa carrière militaire le 31 octobre 1921, avec la Croix de guerre 14/18 et 11 citations. Il décède à Paris le 1er février 1952.

Source : Site internet des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ACVG) de Côte-d’Or

Publicités