Travaux de l’église : souscription sur internet mode d’emploi

Ca est y ! La campagne de collecte pour les travaux de restauration de l’église a démarré ce lundi 5 septembre 2016 sur la plateforme ULULE et elle se poursuit jusqu’au 30 septembre inclus. La collecte porte sur la somme de 5.000 €.

Pour y accéder, le lien direct : https://fr.ulule.com/eglise-de-trocheres/

pageulule

Comment procéder ?
C’est très simple. La page « Restauration de l’église de Trochères, Bourgogne » présente en colonne de droite la liste de montants de soutiens possibles et les contreparties qui sont proposées en échange.
Cliquez sur le montant de votre choix : 5 €, 15 € ou plus, 50 € ou plus, 100 € ou plus, 200 € ou plus.
Vous êtes alors invité à créer un compte Ulule et rentrer vos informations de paiement par carte bancaire (carte bleue, carte Visa, carte MasterCard) sur une page sécurisée. La majorité des banques sécurise de leur côté la transaction en envoyant un code de confirmation par SMS qu’il faut saisir pour valider l’achat.

Les paiements par carte bancaire sont immédiatement débités, mais le don n’est versé au porteur de projet que si le montant minium demandé est atteint : donc 5.000 € pour Trochères. Les dons transitent par la plateforme tant que la campagne n’est pas terminée, ensuite ile montant de la collecte sera versé à la trésorerie de Mirebeau et la commune l’affectera à son budget.

Si le projet n’est pas financé, les donateurs sont remboursés intégralement et sans aucun frais à la fin du projet sur simple demande. On vous communiquera la marche à suivre (un simple mail) si nous nous trouvons devant cette situation. Ce que nous n’envisageons pas du tout, d’autant que plusieurs dons en chèques sont déjà arrivés à un niveau très encourageant.
Le montant de la collecte demandé peut bien sûr être dépassé, car la campagne ne se terminera pas avant le 30 septembre comme prévu au démarrage.

Veillez lors de la création de votre compte Ulule a bien indiquer, en plus de votre adresse mail qui permettra à Ulule de rester en communication avec vous, votre adresse postale. Elle est indispensable pour recevoir, à la fin de la collecte, le récépissé de déduction fiscale (66% de la valeur pour les particuliers).
Notez que votre don peut rester anonyme : il suffit d’indiquer un pseudonyme là où Ulule vous y invite.

Puis préférer faire un don par chèque ?
Certains d’entre vous peuvent effectivement hésiter à verser de l’argent via internet. Désormais avec le décret du 14 décembre 2015 relatif au financement participatif par les collectivités locales, il est possible de faire un chèque libellé à l’ordre du Trésor Public (avec la mention Crowdfunding Trochères) qui ne sera encaissé que si l’objectif de financement est atteint. Les montants seront ajoutés sur la plateforme Ulule contribuant ainsi à la réussite de la collecte. Notez que seuls les chèques reçus (et non envoyés) avant la date de la fin de collecte pourront être pris en compte dans la collecte.

Pour tout renseignement
Nathalie Gavoille, maire 06 38 54 18 68
Christiane Perruchot, conseillère municipale 06 75 21 78 40

Mairie de Trochères, 4 bis rue de la Croix, 21310 Trochères
mairie.trocheres@wanadoo.fr

Lancement de la campagne de financement participatif pour les travaux de l’église, le jour du vide-grenier, dimanche 4 septembre

Tous les Trécariens le savent déjà : l’équipe municipale a décidé de lancer une campagne de financement participatif, ou crowdfunding, pour les travaux de restauration de l’église. Le moment approche : la campagne de collecte démarre le 5 septembre 2016 sur la plateforme ULULE et porte sur la somme de 5.000 €. Elle durera tout le mois de septembre, jusqu’au 30.

Son lancement a lieu, la veille, le dimanche 4 septembre à l’occasion du vide-grenier annuel. L’église sera à cette occasion ouverte et les conseillers municipaux seront à la disposition des visiteurs pour une visite commentée.

Peut-être ne savez-vous pas comment fonctionne le financement participatif qui est en fait le mode de souscription des temps modernes : la collecte a lieu par l’intermédiaire d’une plateforme internet, en l’occurence Ulule (www.ulule.com), l’une des principales plateformes de financement participatif françaises.

Les dons sont apportés par carte bleue directement sur le site, il suffit de s’inscrire (on peut rester anonyme en prenant un pseudonyme ; en revanche, il ne faut pas oublier d’indiquer son adresse postale), de noter ses coordonnées bancaires (la majorité des banques sécurise la transaction en envoyant un code de confirmation par SMS qu’il faut saisir pour valider l’achat), et de choisir la somme, à partir de 5 € et jusqu’à 200 € et plus.

En remerciement de son geste, le donateur reçoit une « contrepartie » dont la valeur varie en fonction de la somme allouée. Et comme pour le mécénat traditionnel, les particuliers comme les entreprises peuvent déduire une partie de la valeur de leur don de leurs impôts (66% de la valeur pour les particuliers).

Les dons transitent par la plateforme tant que la campagne n’est pas terminée, ensuite il sont versés à la trésorerie de Mirebeau et la commune affecte la somme à son budget pour payer les travaux qu’elle espère démarrer au plus vite.

Les subventions promises sont maintenant toutes confirmées : l’Etat (DETR) 13.300 €, le conseil départemental de la Côte-d’Or, 13.000 € et la réserve parlementaire de député Rémi Delatte pour 3.000 €. Ceci, sur une facture de travaux de 46.500 €.

Le conseil municipal a validé le choix de l’entreprise Guerra de Dijon qui participe d’ailleurs à sa manière à la campagne, en offrant la plaque inaugurale. La restauration des 325 m2 de façades sera faite exclusivement avec des matériaux naturels : un mortier fait de chaux mélangé à du sable local remplacera les enduits  aujourd’hui à base de ciment. Les travaux consistent également à réparer les fissures et réparer les pierres abîmées par le gel et l’humidité.

eglise seuleUn nouvel article le 5 septembre donnera en détail à la procédure à suivre pour faire un don en ligne.

D’ores et déjà, suite à l’information faite par la commune, lors de la réunion publique le 18 juin, par l’intermédiaire de la presse locale et suite à la distribution d’un prospectus dans les boîtes aux lettres que l’agence du Crédit Agricole de Mirebeau a gracieusement imprimé, des chèques sont arrivés à la mairie. Que leurs signataires soient déjà remerciés !

En effet, bien que le paiement en ligne soit privilégié, les chèques sont autorisés (libellés à l’ordre Trésor Public, avec la mention Crowdfunding Trochères). Ils seront comptabilisés dans la collecte gérée par ULULE afin de contribuer à atteindre l’objectif visé.

Car, c’est le risque mais aussi la motivation pour une grande mobilisation, le financement participatif fonctionne selon principe du « Tout ou rien ». Si la collecte n’atteint pas l’objectif visé de 5.000 €, les donateurs sont remboursés. Et bien sûr, elle peut le dépasser sans limite !

Pour tous renseignements :
Nathalie Gavoille, maire 06 38 54 18 68
Christiane Perruchot, conseillère municipale 06 75 21 78 40

Mairie de Trochères, 4 bis rue de la Croix, 21310 Trochères
mairie.trocheres@wanadoo.fr

Revue de presse pour le projet de financement participatif des travaux de l’église

bp

 

 

 

 

cinqmilleLire ici l’article du Bien Public

Et ci-contre celui de Dijon L’Hebdo du 15 juin 2016

 

 

 

 

 

Le Bien Public à nouveau au moment du lancement de la collecte

lancementcampagne

Les radios RCF, Nostalgie et Chérie FM ont été relayé la campagne courant septembre.

Le site internet www.dijonbeaune.fr consacré à l’art de vivre, au patrimoine et à la gastronomie a publié un article le 14 septembre.

dijonbeaunePour lire l’article en entier, cliquez sur l’image.

Un article aussi, sur le site d’informations économiques de l’Est, Traces Ecrites News.

tenPour lire l’article en entier, cliquer sur l’image.

France Bleu Bourgogne a fait un reportage sur la collecte, la semaine qui a suivi sa clôture, diffusé dans le journal du matin le 6 octobre. Ainsi qu’une interview dans son émission de midi le 5 octobre.

Le résumé dans cet article sur le site web www.francebleu.fr. Pour le lire en entier, cliquer sur l’image ci-dessous.

francebleu

Financement participatif pour la restauration de l’église

Nous venons de déposer notre projet de financement participatif sur la plateforme ULULE (Cliquez sur le nom pour découvrir la plateforme) où il sera visible au moment du lancement de la campagne, le 5 septembre 2016. La collecte d’un montant de 5.000 euros par internet, doublée de dons par chèques à l’ordre du Trésor Public, durera tout le mois de septembre.

Une page Facebook « Trochères Mairie » a également été créée : elle permet aux utilisateurs du réseau social d’être informés de notre initiative. Elle est accessible même vous n’êtes pas inscrit sur le réseau social : tapez facebook trochères mairie dans votre moteur de recherche.

Rappelons que la dépense  s’élève à 45 600 euros : elle financée avec des subventions de l’Etat, du Conseil départemental de la Côte-d’Or et la réserve parlementaire du député Rémi Delatte et par autofinancement, dont la collecte.

Toutes les subventions sont désormais notifiées : Etat (DETR), 13.300 € ;  conseil départemental de la Côte-d’Or, 13.000 € et réserve parlementaire, 3.000 €. Soit 63% de la dépense.
Les travaux consistent à restaurer les 325 m2 de façades, exclusivement avec des matériaux naturels : un mortier fait de chaux mélangé à du sable local remplacera les enduits  aujourd’hui à base de ciment. Matériau respirant par excellence, la chaux évitera à l’avenir, les effets du gel et de l’humidité qui ont provoqué des fissures et la chute de plaques. Les travaux prévoient également un assainissement des pierres de taille ainsi qu’une réfection des plus abîmées.

La couche finale sera un badigeon de chaux teinté avec des terres naturelles. L’entreprise Guerra à Dijon dont le dirigeant, Paul Guerra, a fait son Tour de France avec les Compagnons du Devoir, a été choisie pour son palmarès de restaurations traditionnelles.

egliseplanlargeD’ores et déjà, la presse locale s’est fait écho de ce projet : Le Bien Public du 17 juin 2016, Djon L’Hebdo du 15 juin, et la radio RCF Dijon-Bourgogne. Cette information a spontanément suscité des dons par chèque (340 euros) d’amoureux du patrimoine rural vivant en Côte-d’Or. Qu’ils soient remerciés…

D’ici fin août, la municipalité vous tiendra informé de la procédure (out simple) à suivre pour participer à cette opération de financement participatif, qui concourt non seulement à l’entretien de ce bâtiment communal, mais aussi à alléger les dépenses de la commune.

Cliquez sur le texte en rouge pour télécharger les articles

La Une du Bien Public

et L’article du Bien Public

bp

 

L’article de Dijon L’Hebdo

cinqmille