L’orchestre d’Harmonie La Plaine des Sons ce 11 novembre à Trochères

Trois flûtes, quatre clarinettes, deux trompettes, un basson, une percussion, un violon : c’était ce que l’on pouvait entendre ce 11 novembre au matin à Trochères, devant le Monument aux morts. L’orchestre d’Harmonie Mirebellois-Fontenois, La Plaine des Sons, était venu à l’invitation de la municipalité pour célébrer le centenaire du monument aux morts. Sous la direction de Mathieu Pinoit, professeur de percussions à l’école des 3 arts, les musiciens ont joué plusieurs morceaux dont, naturellement La Marseillaise, et en clôture, la Marche pour la cérémonie des Turcs de Jean-Baptiste Lully.

Le discours du maire et l’hommage aux soldats trécariens morts pendant les combats de 1914-1918 et de 1939-1945 eut exceptionnellement lieu en présence du président du Souvenir Français de Mirebeau, Jean-Claude Martin et de l’un de ses membres actifs, porte-drapeau du jour, Daniel Meunier. Cette association qui est à l’origine de la tombe du soldat inconnu, a vocation à préserver le souvenir des soldats tombés pour la France, surtout auprès des jeunes générations afin de leur transmettre l’importance de leur sacrifice pour notre liberté, et à entretenir les monuments aux morts et les tombes des soldats. Pour se faire, vos dons sont les bienvenus (1).

Le public a peu aussi entendre l’histoire du monument aux morts, d’après des recherches de Michel Forey et voir une exposition sur la guerre 1914-18 à la salle communale, présentée par Annick Legoux, historienne côte-d’orienne. Nous reviendrons sur ces deux sujets très prochainement. En attendant, vous pouvez visionner deux vidéos.

www.le-souvenir-francais.fr Contact local, Marie-Claude Chapuis, impasse de la Vigne.